Magazine Cuisine

Délice du printemps

Par Epicuriennes

Délice du printemps Voilà un titre qui nomme la petite entrée que je vous propose aujourd'hui mais qui raconte également le plaisir de pouvoir, dès les premiers jours du mois de juin, allez cueillir les fraises soi-même.

Délice du printemps
Aurélie et moi en sommes à plus de 30 kilos sur ces deux derniers samedis. Le samedi matin étant consacré à la cueillette et le reste du week-end à la confection de confitures, salades de fraises, sorbets, tartes et autres fantaisies.
En parlant de fantaisie, en voilà justement une qui m'est passée par la tête quand j'ai vu que Plurielles organisait un concours sur le thème de la fraise.

Concours de cuisine Plurielles, proposez vos recettes
Un petit multi-couches très frais composé d'avocat, de fraises et de chèvre frais, avec un peu de pavot et de parmesan (en tuiles) pour le croquant, du poivre pour le piquant et une alternance de couches mousseuses et moelleuses.
Jusqu'au dernier moment je me suis demandée si le résultat gustatif serait à la hauteur des couleurs et des saveurs ainsi réunies. Verdict (le mien) : c'est vraiment pas mal. Verdict de mon cher & tendre : "C'EST A TOMBER ! mais il faut inverser les couches de mousse et de chèvre pour une meilleure tenue". Je suis aux anges. Délice du printemps

Quoi, vous attendez le verdict de mes enfants ? AHAHAHAH (grands éclats de rire !!!!). J'ai réussi à avoir deux des rares enfants... qui n'aiment pas les fraises. Le grand les ramasse, c'est déjà ça ;-)
Ils ont tout de même daigné se sustenter d'un peu de mousse d'avocat car cela, ils connaissaient déjà...

 


 

Délice du printemps

 

Délice du printemps
Côté caddie
Pour les tuiles

- 200 g de parmesan

Pour la mousse d'avocat

- 1 avocat

- 2 blanc d'oeufs

- 50 g de crème liquide

- 120 g de brocciu (brousse) ou de ricotta

- Fleur de sel, poivre

Pour le carpaccio de fraises

- 12 grosses fraises + 8 pour la décoration

- Huile d'olive

- Fleur de sel, poivre pilé au mortier

Pour le chèvre

- 300 g de chèvre frais

- Fleur de sel

- Poivre pilé au mortier

- Graines de pavot


Côté fourneaux
 

Préchauffez le four à 220°C

Disposez le parmesan râpé en petits tas à l'aide d'un cercle sur une plaque antiadhésive (ou sur du papier sulfurisé). Enfournez 5 minutes. Il faut surveillez la cuisson et ne pas faire griller car sinon le parmesan devient amer.

Retirez du four et laissez refroidir. Réservez.

Coupez 12 fraises en lamelles. Les disposez dans un plat large et creux et faire mariner avec 3 c.às. d'huile d'olive et un peu de fleur de sel et de poivre pilé, selon votre goût.

Dans un bol, mélangez le chèvre frais, la fleur de sel, le poivre pilé et les graines de pavot. Rectifiez l'assaisonnement selon votre goût.

Battre les blancs en neige ferme.

Mixez ensemble l'avocat pelé, denoyauté et coupé en tronçons, la crème liquide, la brousse, la fleur de sel et le poivre.

Ajoutez délicatement les blancs en neige à ce mélange à la maryse.

Réservez au frais jusqu’au service (au moins 30 minutes).

Dressage au dernier moment : à l'aide de cercles, disposez une couche de mousse d'avocat, une tuile au parmesan, une couche de carpaccio de fraises, une autre tuile au parmesan et enfin une couche de chèvre poivré au pavot.

La mousse d'avocat s'affaissera alors harmonieusement en couronne autour.

Si vous préférez que cela reste très « rigide », inversez les couches de chèvre et de mousse d'avocat au montage (chèvre dessous -donc à mettre en premier- et mousse au-dessus, donc à mettre en dernier).

Disposez quelques fraises, brisures de tuiles de parmesan et graines de pavot pour la décoration.


Carole.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines