Magazine Culture

Je ne suis pas parisienne...

Par Liliba

parc

Parc Georges Brassens, Paris. Peinture de Anne Strauss-Marquet

Je continue, pour votre grand plaisir j'en suis sûre, la suite du récit de mon périple parisien.

Après un Books and the City trépidant et une bonne nuit réparatrice chez des amis accueillants (merci pour le petit déj pantagruelique, les confitures maison et le bon pain tout frais + le schmoll aux pistaches qui m'a fait prendre 2 kilos, merci aussi pour le délicieux déjeuner, poisson tout frais et gratin, desserts gourmands, vin fin... et merci surtout pour votre amitié fidèle depuis de si nombreuses années), j'ai enfin rencontré la très fameuse Cécile, celle de Quoi de 9, Cécile bien sûr ! S'il existe encore quelques ignares qui n'ont jamais cliqué sur son blog, filez-y fissa presto, elle y est sympa, pertinente, drôle, impertinente, cultivée...

Eh bien figurez-vous qu'elle est pareille dans la vraie vie ! Eh oui, ces rencontres entre blogueurs, c'est un peu comme sur Meetic, on s'est forgé une image de la personne avec laquelle on correspond, on la pare de mille qualités, voire même on l'idolâtre un peu, on a peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas faire bonne impression, on a peur d'être déçu... et rapprocher l'image que l'on a avec la réalité peut être source d'une grosse désillusion...

Que nenni ! J''ai reconnu la Miss Cécile au premier coup d'oeil (mais il faut dire que Cécile avait eu la gentillesse de poser plusieurs fois sur son blog) et je n'ai pas été désillusionnée pour deux sous (ni un, ni trois d'ailleurs).

Bref, sympathie immédiate et réciproque (enfin, là, je parle en son nom !), nous avons papoté comme de vieilles copines heureuses de se retrouver et elle m'a emmenée dans un endroit merveilleux où je retournerai sans faute lors de mon prochain voyage à Paris, mais avec malle-cabines et porteurs : le marché aux livres du Parc Georges Brassens, une merveille pour les amoureux de bouquins ! On y trouve de tout, du neuf, du vieux, des Poche et des Pléiades, du pas cher et du pour collectionneurs, tout cela dans un endroit charmant où ne fourmille aucun touriste mais seulement quelques amoureux des mots comme nous.

Nous y avons fait quelques emplettes, mais je dois vous avouer que moi, je ne voulais pas acheter tout ça, c'est Cécile qui m'a obligée... Vous pouvez voir en dessous ce que j'ai déniché, mais Cécile triche car la photo des livres postée sur son blog ne correspond pas du tout au nombre effarant de livres qu'elle a pris (tout ça pour faire croire qu'elle lit beaucoup, mais en fait, elle les refile lors de Dîners Livres Echanges réputés, un concept qui permet de bien manger et de bien boire dans de bons restaurants parisiens, tout en se donnant bonne conscience car on y échange moult livres...).

livres_slat

Mes achats, donc...

- 2 Zola - Germinal et La curée (ils m'ont fichu la honte, à Books, les blogueurs qui se sont lancé dans un défi Zola... moi qui n'en n'ai encore lu aucun...)

- Pleine lune - Antonio Munoz Molina (déjà lu Le vent de la lune, superbe)

- Serge Joncour - In vivo (découvert avec UV, beaucoup aimé)

- un recueil de nouvelles : 10 ans, 10 auteurs, 10 nouvelles

- Une demoiselle comme il faut - Barbara Pym

- Festin de miettes - Marine Bramly

- Il était une fois et pour toujours - Alison Lurie

- Juxe-box - Jean-Philippe Blondel

- Cochon d'allemand - Knud Romer (que je suis en train de lire en livre voyageur, mais celui-ci sera pour offrir)

- Soie - Alessandro Baricco

- L'enfant méduse - Sylvie Germain

09_06_07___Parc_Georges_Brassens_009

Les deux stars de la matinée avant achats (sac léger).

Mais le principal de ce que je veux vous raconter, c'est le livre que Cécile m'a offert en récompense d'un jeu débile du mois (il y en a tous les mois, mais tous ne sont pas débiles, loin de là, seulement ceux où j'ai une chance de gagner), le fameux  Le chameau sauvage de Philippe Jaenada, dédicacé par l'auteur himself (à qui je dirai un mot lorsque je le rencontrerai...). Je garde secrète la dédicace (au moins le temps de lire le livre), mais je peux vous assurer que j'ai éclaté de rire !

jaenada

cecile
cecile1
cecile2

Et ça c'est la Miss Cécile qui prépare son 360° de la semaine (à voir sur son blog, parce que je n'arrive pas à le télécharger ici).

Pour conclure, merci donc à Miss Cécile pour son accueil et cette jolie découverte.

Merci à son ami Mister Jaenada pour sa dédicace.

Merci à mes copains charmants pour leur accueil toujours chaleureux et les bons petits plats préparés.

Et merci aussi, et surtout, sinon rien de tout cela n'aurait été possible, à mon homme qui m'a laissée partir et à Lucie, Flop et Servanne pour avoir accueilli mes chérubins pendant mon escapade parisienne !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Liliba 2705 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines