Magazine Cinéma

Joyeuses funérailles

Par Ffred

Joyeuses funérailles

Un film de Frank Oz avec Matthew MacFadyen, Rupert Graves, Alan Tudyk, Daisy Donovan, Jane Asher, Peter Dinklage

Comédie, USA, 1h30

Sortie en salles le 19 septembre 2007(France), le 17 août 2007 (USA)

Ma note :  * *

Synopsis

Le jour des funérailles du patriarche, famille et amis arrivent chacun avec leur dose de problèmes. Daniel, le fils, va revoir son frère rival Robert, célèbre romancier parti vivre aux États-Unis. Martha, la cousine, veut à tout prix faire accepter à son père vieux-jeu son nouveau fiancé qui a accidentellement avalé une pilule hallucinogène...
Mais les vraies complications commencent lorsqu'un invité mystérieux, menace de dévoiler un terrible secret de famille... Daniel et sa joyeuse bande vont user de tous les moyens pour enterrer le père... et ses confidences.

Critique

La pub disait "la comédie anglaise la plus drôle depuis 4 mariages et un enterrement". Ne nous emballons pas tout de même. Car la comédie de Mike Newell reste la référence et le must de ce genre de comédie à l'anglaise.

Metro Goldwyn Mayer (MGM)
 
Metro Goldwyn Mayer (MGM)
 
Matthew MacFadyen et Peter Dinklage. Metro Goldwyn Mayer (MGM)

Franck Oz réalise une comédie honnête à l'humour bien sûr très british. Malgré tout le tout est assez inégal. Le début est un peu laborieux, puis les gags s'enchaînent tant bien que mal sur un rythme pas toujours élevé. Mais les éclats de rire montent progressivement crescendo jusqu'à la fin du film. On rie donc assez souvent de bon coeur dans la dernière partie, avec même un vrai fou rire durant une scène particulièrement cocasse. On aurait tout de même préféré un peu plus d'humour noir grinçant et un peu moins de pipi-caca.

Daisy Donovan et Alan Tudyk. Metro Goldwyn Mayer (MGM)
 
Alan Tudyk. Metro Goldwyn Mayer (MGM)
 
Peter Vaughan et Andy Nyman. Metro Goldwyn Mayer (MGM)

Par contre la bande d'acteurs s'en donne vraiment à coeur joie et nous ravit. Ils sont tous excellents sans exception. Avec une prestation très réussi du formibable Peter Dinklage le héros touchant et émouvant du très beau The Station Agent.

Une petite déception donc pour cette comédie dont on attendait un peu mieux, mais qui fait tout de même passer un agréable moment. Pas la comédie british de la décennie mais passable. A voir faute de mieux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines