Magazine Culture

Microfiche – 4 humain si humain

Par Rose

Grand plaisir : regarder le film de Miranda July Me and you and everyone we know.

Dans ma scène préférée, un jeune père divorcé (qui est aussi un vendeur de chaussures philosophe et lunaire) range frénétiquement sa maison car la jeune femme qu’il s’est décidé à aimer va arriver, là, tout de suite. Il y a un tableau avec un oiseau, un tableau tout gribouillé (par son fils) qu’il n’arrive pas à planquer alors il se précipite dehors pour le cacher dans les buissons de la haie et la jeune femme le découvre comme ça, elle participe alors très sérieusement au rangement du tableau et à la fin on voit l’oiseau faux dans les vrais buissons, ce n’était donc pas une si mauvaise idée de le cacher à l’extérieur, c’est drôle et joli, et tout le film raconte diverses histoires d’amour en restant sur cette note un peu absurde et délicate.

miranda


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rose 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines