Magazine Culture

21 arguments en faveur de la formation permanente

Publié le 20 juin 2009 par Pintini

Formation permanente

"Pourquoi l'apprentissage des technologies émergentes fait partie du travail de tous les bibliothécaires, c'est le titre de l'intervention donnée par Kathryn Greenhill, bibliothécaire à l'Université de Murdoch, début mai à la conférence Educause Australasia 2009.

D'abord, elle rapporte les objections avancées par les collègues pour ne pas se former :
⁃   Je n'ai pas le temps
⁃   J'ai trop de travail pour jouer
⁃   Je ne comprends pas comment utiliser de nouvelles technologies dans mon travail actuellement
⁃   Je préfère juste lire des articles sur les nouvelles technologies
⁃   Il n'y a pas d'étude validée par les pairs sur la pertinence de ces nouvelles technologies
⁃   Je veux qu'on me dise quels outils sont pertinents et n'apprendre à me servir que de ceux-ci.

Ensuite, elle liste 21 raisons pour appuyer son propos, et propose des pistes pour trouver le temps de s'y mettre - pour moi ce n'est pas une question de temps ; du reste, le succès des formations en ligne que Kathryn évoque en préambule (Steven Bell en a dressé une liste conséquente) montre qu'on peut apprendre avec un investissement en temps minime : tout le monde peut dégager 1/4 d'heure par jour, ou 1 heure par semaine pour s'auto-former aux nouveaux outils et usages du web. [...]"

(source: Marlene's corner, 17/06/09)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pintini 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine