Magazine Culture

Piratage en Allemagne : Pas d'avenir sans sécurité juridique

Publié le 21 juin 2009 par Actualitté
Les professionnels du livre en Allemagne ont lancé un appel de Heidelberg (ville allemande) lors de leur assemblée générale à Berlin, visant à la défense de la propriété intellectuelle et l'octroi d'une protection des ouvrages face à l'arrivée du numérique. En outre, éditeurs, librairies et libraires intermédiaires ont manifesté une fois de plus leurs inquiétudes vis-à-vis du règlement Google books, demandant que l'on se montre particulièrement vigilant sur ces questions.
Piratage en Allemagne : Pas d'avenir sans sécurité juridiqueCe n'est pas la première fois que la chancelière et son gouvernement sont d'ailleurs pris à partie sur ces problématiques. Mi-mars, le directeur du syndicat des éditeurs, Alexander Skipis, avait, lors du Salon de Leipzig, décrit le système de Peer-to-Peer comme un « crime organisé ». Et d'en appeler à ce que les Founisseurs d'accès à internet soient impliqués dans cette lutte contre le piratage, sur les mêmes bases que celles posées par l'Angleterre, mais ne satisfont pas les éditeurs du pays.
Selon les professionnels allemands, il ne saurait exister d'avenir pour le numérique « sans une sécurité juridique » construite autour du respect de la propriété intellectuelle. Le gouvernement fédéral est dès lors invité à prendre part à la défense de la production de livres du pays, alors que les éditeurs sont confrontés à une dramatique dégradations de conditions de la création et la diffusion de livre de qualité.
Une résolution votée durant l'assemblée de Berlin atteste de leur volonté de voir développé un système juridique solide pour assurer la pérennité des droits de propriété intellectuelle sur Internet.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine