Magazine Conso

Rapide blanc

Par Céline

rapideblancPascal Blanchet
La Pastèque
150 pages

Résumé:

Rapide-Blanc se trouve aux abords de la rivière Saint-Maurice et d'un barrage hydro-électrique. À l'époque, ce «village de compagnie» avait été érigé par la Shawinigan Water and Power à l’intention des ouvriers de l’entreprise. Isolés en forêt, les gens devaient donc habiter sur place. Il y avait une petite station de ski, une église, un magasin général; bref, c'était un microcosme d'un véritable village. Dans les années 70, le village a été démantelé. Aujourd'hui, il reste encore sept ou huit maisons en brique. Un village fantôme, comme on en trouve des dizaines sur le bord des rivières du Nord québécois.

Mon commentaire:

Rapide Blanc est un petit village créé de toutes pièces par la Shawinigan Water and Power Company à une soixantaine de kilomètres au nord de La Tuque. Ce village abritait en fait une centrale électrique construite autour de 1930. Pour inciter des travailleurs à s'y rendre, la compagnie fit construire un beau village. Celui-ci fut fermé en 1971 par Hydro-Québec, victime en quelque sorte des progrès de la technologie. Le village abrita au cours de sa courte existence environ une cinquantaine de maison et 250 personnes.

L'album de Pascal Blanchet nous raconte en accéléré l'histoire de ce village, de sa conception jusqu'à sa fermeture. Il retrace à travers ses images très graphiques et une économie de mots, tout ce que fut Rapide Blanc. C'est un album très intéressant puisqu'il nous parle d'un sujet qui existe peu, celui des villages fantômes, mais surtout, de ceux qui y ont habités et des raisons pour lesquelles ils ont dû quitter leurs maisons. À mi-chemin entre la bande dessinée et l'album (car il n'y a pas de bulles ni de case mais le livre utilise une page pour une image) Pascal Blanchet fait revivre tout un monde aujourd'hui disparu. C'est un livre qui vaut la peine, un peu court toutefois, mais qui me donne envie de découvrir les autres oeuvres de l'auteur: La fugue et Bologne.

En complément:

Je vous invite à visiter le site du Rapide-Blanc, qui recrée à l'aide de photos historiques et d'articles de journaux la vie dans ce petit village.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines