Magazine Culture

Moi, Alan Spade

Par Eguillot
Si vous passez de temps en temps par ici, vous aurez remarqué que le nom du blog a changé. Un pseudo, Alan Spade? "Allons donc, me direz-vous, il suffit que je tourne le dos cinq minutes, et quand je reviens, voilà qu'il a la folie des grandeurs !" Eh oui, eh oui... Malgré les apparences, cela dit, il ne s'agit pas d'un simple caprice. Il se trouve que mon recueil de nouvelles anciennement intitulé Espace et Spasmes a finalement trouvé un éditeur en la personne des Editions Lokomodo. Son nouveau titre : Les Explorateurs. J'ai pris conscience qu'à partir du moment où je m'efforçais de susciter une part de rêve auprès des lecteurs, tout devait concourir à provoquer ce frisson de l'évasion que personnellement je recherche avec la science-fiction : de la couverture au titre du livre, en passant par le nom de l'auteur !
C'est pourquoi ces trois éléments ont été modifiés, ainsi d'ailleurs que le format, puisque Les Explorateurs paraîtra en poche et sera, bonne nouvelle entre toutes, disponible en France en librairie à partir du 6 juillet 2009 !  Ou du moins, il sera possible de le commander à votre libraire favori.si vous ne le trouvez pas sur les rayonnages. A ce sujet, si vous avez déjà lu le recueil dans son ancienne version et que vous ayez aimé, vous pouvez me soutenir en téléchargeant et imprimant la revue de presse (une page) et en la proposant à votre libraire. Mais bien sûr, c'est ce que vous lui direz du livre qui comptera le plus... L'éditeur a déjà un diffuseur, ce qui est une bonne chose, pour autant, la tâche de ce dernier sera facilitée si les lecteurs se manifestent auprès de libraires.
Alors, pourquoi Alan Spade ? Eh bien, cela m'est venu comme ça, un beau matin. Disons que je trouve que c'est court, ça sonne bien et qu'à partir du moment où mes sources d'inspiration principales pour ce recueil (Asimov, Clarke, Heinlein, Vance, Lovecraft) sont anglo-saxonnes, il me semble logique d'adopter un pseudo à consonance anglo-saxonne.
Qu'est-ce qui a changé par rapport à l'ancienne version (en dehors de la couverture, du titre et du nom de l'auteur) ? Le recueil a été entièrement revu et corrigé, mais si vous connaissez les différentes nouvelles, cela ne vous sautera pas forcément aux yeux. Les scénarios des huit nouvelles n'ont pas été modifiés, donc même si le recueil se lit de manière plus fluide, si vous l'avez déjà lu, il ne faut pas l'acheter pour y trouver de la nouveauté.
En revanche, si vous ne l'avez pas lu, il s'agit bien sûr de la meilleure version, de la plus léchée. Une lecture de plage qui je l'espère vous paraîtra agréable et dépaysante, d'ores et déjà en prévente sur le site des éditions Lokomodo. Vous pouvez télécharger ce formulaire, le remplir et le renvoyer pour recevoir l'exemplaire chez vous le 6 juillet, ou bien patienter jusqu'à cette date, et courir chez votre libraire !
S'il y a une chose que j'apprécie particulièrement avec Ludovic Berneau, l'éditeur des Editions Lokomodo, c'est sa volonté de faire en sorte que l'auteur soit pleinement satisfait  du résultat final, qu'il s'agisse de l'image de couverture ou de la présentation interne. C'est ce type de relation gagnant-gagnant qui me semble à privilégier dans le rapport auteur-éditeur. Ainsi pour la couverture, j'ai eu voix au chapitre et j'ai pu donner une consigne à Niobé, la talentueuse illustratrice que je félicite ici pour son travail. Je lui ai dit que j'aimerais que la relation que les deux explorateurs entretiennent dans l'histoire transparaisse dans leur attitude sur la couverture. Il me semble qu'elle y a réussi, et cela peut faire partie des éléments qui intriguent et donnent envie d'ouvrir le livre. Je l'espère en tout cas. A vous de juger...
Moi, Alan Spade

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eguillot 1687 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines