Magazine Science

Phénomènes célestes intéressants du mois de juin 2009

Publié le 01 juin 2009 par Clotilde
Pendant tout le mois, Mars se trouve à moins de 6° de Vénus. Les deux planètes sont visibles le matin à l'est.
Le 4 Maximum de Cep (Céphée) à 22h 20m, difficile à observer dans le crépuscule.
Le 5 Saturne est en quadrature avec le Soleil.
Vénus atteint sa plus grande élongation occidentale à 21h, à 45° 51’ à l'ouest du Soleil.
Le 6 Minimum de Lib (Balance) à 23h 11m, difficile à observer dans le crépuscule.
Le 7 La Pleine Lune se produit à 18h 12m.
Le 10 La Lune atteint son apogée à 16h ; elle se trouve alors à 405 787 km de la Terre.
Le 13 Mercure atteint sa plus grande élongation occidentale à 12h, à 23° 27’ à l'ouest du Soleil.
Vénus passe par l'aphélie de son orbite à 20h.
Minimum de Lib (Balance) à 22h 45m, difficile à observer dans le crépuscule.
Le 15 Jupiter est stationnaire en ascension droite à 19h.
Dernier Quartier de la Lune à 22h 15m.
Le 16 Minimum d'Algol à 0h 39m ; l'étoile est difficile à observer car basse sur l'horizon.
Occultation de l'étoile Psc (Poissons) (magnitude 4,6) par la Lune ; à Paris l'émersion se produit à 1h 41,7m (angle au pôle 234°).
Le 18 Maximum, à quelques jours près, de l'étoile variable de type Mira : SS Vir (Vierge). La valeur du maximum est comprise entre les magnitudes 6,0 et 7,8, selon les observations de l'AFOEV (Association Française des Observateurs d'Étoiles Variables).
Le 20 Minimum de Lib (Balance) à 22h 19m, difficile à observer dans le crépuscule.
Le 21 Maximum de Cep (Céphée) à 0h 42m, assez difficile à observer en l'absence de nuit astronomique.
À 5h 46m, nous parvenons au solstice d'été, début de l'été astronomique. Le Soleil atteint sa plus grande déclinaison boréale (+23° 26’ 24”).
Pluton se rapproche de la Terre, à 18h il s'en trouve distant de 4 586 millions de kilomètres.
Le 22 La Nouvelle Lune se produit à 19h 35m.
Le 23 Pluton est en opposition avec le Soleil à 7h.
La Lune passe par son périgée à 11h ; elle se trouve alors à 358 014 km de la Terre.
Le 27 Minimum de Lib (Balance) à 21h 54m, difficile à observer dans le crépuscule.
Maximum de Aql (Aigle) à 22h 59m, difficile à observer dans le crépuscule.
Le 29 Premier Quartier de la Lune à 11h 28m.
Le 30 Occultation de l'étoile 69 Vir (Vierge) (magnitude 4,9) par la Lune ; à Paris l'immersion se produit à 21h 04,0m (angle au pôle 160°).
Visibilité des planètes
et des astéroïdes remarquables
Mercure réapparaît dans l'aurore et devient de mieux en mieux visible. Il se lève le 25 à 2h 43m, soit 1h 05m avant le Soleil.
Vénus est une flamboyante "étoile" du matin, qui se lève le 20 à 1h 39m, soit 2h 08m avant le Soleil.
Mars, dans le Bélier, est une pâle "étoile" du matin. Il se lève le 20 à 1h 28m, soit 2h 19m avant le Soleil.
Jupiter, en limite du Capricorne et du Verseau, brille avec éclat la majeure partie de la nuit. Il se lève le 20 à 22h 51m.
Saturne, dans le Lion, se rapproche de l'horizon. Il est visible le soir à partir de la seconde moitié du mois. Il se couche le 20 à 23h 43m, soit 3h 45m après le Soleil.
Uranus, dans les Poissons, est de mieux en mieux visible. Il se lève le 20 à 23h 48m.
Neptune, au nord-est de Cap (Capricorne), est visible la deuxième partie de la nuit. Il se lève le 20 à 22h 47m.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Clotilde 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine