Magazine

Windows 7 : moins énergivore ?

Publié le 22 juin 2009 par Frédéric Bordage @greenit
Logo - Microsoft

Chez Microsoft, le vent du green a commencé à souffler l’automne dernier (cf les articles précédents vert un jour, à coté de la plaque un autre jour et il semblerait que la tendance se confirme à en croire le dernier guide sur l’informatique durable édité par la compagnie. En tout cas, on parle de plus en plus de Microsoft sur GreenIT.fr.

Microsoft a réchauffé nos datacenters
De nombreux informaticiens reconnaissent que Microsoft a sa part de responsabilité dans le foisonnement d’ordinateurs qui font chauffer les datacenters (Windows NT4, Windows 200x) la plupart du temps affectés à une seule application et qui sont devenus en se multipliant, une pompe à kw. Chaque nouvelle version de système d’exploitation a nécessité des matériels plus puissants, dotés de plus de mémoire, poussant au renouvellement du matériel et à la prolifération des DEEE, le tout dans des intervalles de temps de plus en plus courts. Sans citer Vista… (*)

Windows 7 plus vert ?
Non, Microsoft ne propose pas un OS moins gourmand et avec plus de fonctionnalités (rires dans la salle) mais mets en avant sa solution de virtualisation et les capacités de ses outils à améliorer la gestion de l’énergie. Un début.

Sogeti, la société qui m’emploie – et qui est partenaire Gold Microsoft – a organisé en mars dernier des sessions sur l’optimisation du poste de travail dans 5 grandes villes de l’hexagone et qui s’adressaient à des utilisateurs grands comptes des solutions Microsoft.

La motivation première de ces sessions n’étaient pas le green IT. Mais de plus en plus les sociétés de services, à la demande de leur client, s’impliquent.

A l’occasion de ces sessions j’ai posé 3 questions à un de mes collègues (Yves TAPIA, Consultant senior) qui travaille sur les technos Microsoft chez Sogeti, voici son analyse :

  • Quelles sont les nouveautés de Windows 7 en termes d’économie d’énergie ?
    La gestion de l’énergie, prise en compte sur le poste de travail avant Windows 7, s’entend selon 3 axes : la gestion intelligente du hardware, la configuration de la gestion de l’énergie, et enfin la gestion centralisée de la configuration de l’énergie.

    Ces éléments sont disponibles dans le panneau de configuration, de GPO spécifique, ou via la commande en ligne “powercfg.exe”.
    Sur les systèmes d’exploitation Microsoft, la gestion de l’énergie passe essentiellement par une bonne configuration des options d’alimentation permettant d’adapter au mieux les performances intrinsèques de la machine.

    Rappelons-nous que les systèmes d’exploitation ne font rien sans un matériel adapté. Certaines technologies matériel comme Intel vPro apportent un très bon complément à la gestion de l’énergie.

    Windows 7 enrichit une gestion de l’alimentation avec de nouvelles fonctionnalités, permettant par exemple la génération de rapport sur la consommation électrique. (grâce à la commande powercfg /energy ), Et également l’arrivée de nouveaux concepts pour les portables optimisant au mieux la batterie.

  • Quels sont les avantages d’une infrastructure Microsoft pour une informatique moins énergivore ?
  • Elle apporte des éléments très intéressants sur la gestion de l’énergie, mais ce n’est pas tout : côté serveur, la rationalisation ou la consolidation des environnements avec l’utilisation ou non de la virtualisation permet de réduire l’empreinte carbone.

    Coté poste de travail, la mise en place de solution de gestion de l’infrastructure poste de travail de type SCCM (System Center Configuration Manager) avec le rôle “Out of Band” permet de gérer le démarrage et l’arrêt des postes de travail en fonction de plages paramétrables, réduisant ainsi la consommation électrique.

A ce sujet, on lira la saga des OS dans « L’ascension des systèmes d’ exploitation Microsoft », un article qui date de 2005


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte