Magazine Cuisine

Tartelettes cacao au chocolat blanc et poivre long

Par Dada

Tartelettes cacao au chocolat blanc et poivre long

Versione italiana più giù

Après les fleurs, une autre petite fixation du moment: les poivres. Il y en a une infinité, des vrais, des faux et chacun a ses caractéristiques épicées, parfumées...Le poivre, l'une des premières épices a avoir été découverte et commercialisée, ce qui a favorisé les échanges avec des pays lointains depuis très longtemps. Il y a peu, transportée par ma curiosité, j'ai goûté le poivre long (déjà utilisé au temps des romains ;-) et j'ai été séduite par son côté piquant-doux-cannellé. Malheureseusement son parfum se volatilise facilement, c'est pourquoi je vous conseille d'en râper sur la tarte juste avant de la servir.

Et bien entendu, je vous propose une tartelette! Cette fois-ci avec une merveilleuse pâte sucrée au chocolat de Christophe Felder (encore lui ;-) bien croustillante, pas trop sucrée (malgré son nom). Je l'ai préparée dans le cadre d'un dîner 80% marron (100% c'était un peu difficile), en arômatisant la ganache de chocolat blanc au poivre long. Je vous laisse imaginer le contraste de textures et de saveurs! (pour garder l'équilibre je vous conseille de ne pas trop remplir la tarte de ganache et de la servir froide). Elle est délicieuse en toutes saisons et accompagne très bien une salade de fruits rouges. La prochaine fois, je vous présente l'autre dessert (marron ;-) servi avec cette tarte.

Tartelettes cacao au chocolat blanc et poivre long (pour 8 tartelettes):

Pâte sucrée chocolat:
- 95 g de sucre glace
- 30 g de poudre d'amandes
- 150 g de beurre mou
- la pulpe d'une gousse de vanille
- une pincée de fleur de sel
- 1 oeuf à température ambiante
- 225 g de farine
- 15 g de cacao en poudre (équivalent 1 cs bombée)
Ganache chocolat blanc poivre long:
- 400 g de chocolat blanc (ivoire)
- 200 g de crème fleurette entière
- 1 poivre long (facultatif)
1. Préparer la pâte (la veille ou quelques heures à l'avance): mélanger tous les ingrédients secs (sauf la farine et le cacao) ajouter le beurre et travailler pour obtenir une pâte homogène. Incorporer l'oeuf puis tamiser la farine et la cacao. Travailler rapidement afin que la mélange soit homogène. Faire une boule, l'applatir et couvrir de papier film. Laisser reposer au réfrigérateur au moins deux heures
2. Préparer la ganache: râper la moitié du poivre dans la crème à froid, puis la faire bouillir et la verser en trois fois sur le chocolat en tournant délicatement (émulsionnant). Râper encore un peu de poivre, Couvrir de papier film directement en contact avec la crème et mettre au réfrigérateur
3. Etaler la pâte et former les tartelettes dans des moules beurrés (ou des cercles à tarte) piquer le fond avec une fourchette et mettre au réfrigérateur au moins un quart d'heure. Préchauffer le four à 170°C. Cuire les tartelettes à blanc (sans garniture) 13-14 minutes (si on utilise un seul moule, couvrir la pâte de papier cuisson et de légumineuses ou billes de cuisson, puis cuire 17-18 minutes)
4. Laisser refroidir les tartes puis les démouler. Remplir (au maximum de 2/3) avec la ganache au chocolat blanc. Garder les tartelettes au réfrigérateur. Saupoudrer de poivre râpé juste avant de servir.

N.B. J'offre ce gâteau à Marion du joli blog "Fourchette et Gourmandise" pour la remercier de m'avoir offert le prix 'Award Stars light' . Bon courage pour le bac :-)!

Versione italiana

Dopo i fiori, ecco i pepi (un'altra fissa)...una delle prime spezie ad essere stata commercializzata favorendo cosi' gli scambi nel mondo. Ce ne sono un'infinità, dei veri, dei falsi e, in effetti, danno carattere ad un piatto anche dolce (senza esagerare eh!). Ultimamente sono stata sedotta dal pepe lungo (già usato ai tempi dei romani) per il suo lato piccante-dolce-cannelloso. Poiché il profumo tende a volatilizzarsi facilmente vi consiglio di grattuggiarne un po' sulla crostata giusto prima di servire

Ecco un'altra crostatina, questa volta con una pasta sucrée al cacao strepitosa, di Felder (che strano eh?) e una ganache al cioccolato bianco e pepe lungo, preparata in una cena 80% marrone (100% era un po' difficile ;-). Vi lascio immaginare il contrasto di sensazioni e sapori, una delizia. Per mantenere l'equilibrio del dolce vi consiglio (oltre ad usare dell'ottimo cioccolato bianco) di servirlo freddo e di non riempire troppo la crostata di ganache. Infine, questa crostatina buona in tutte le stagioni accompagna benissimo un'insalatina di frutti rossi. La prossima volta vi presento l'altro dessert (marrone :-) che ho servito.

Crostatine al cacao e cioccolato bianco al pepe lungo (per 8 crostatine)
Pasta sucrée cioccolato:
- 95 g di zucchero a velo
- 30 g di farina di mandorle
- 150 g di burro morbido
- la polpa di una bacca di vaniglia
- un pizzico di fior di sale
- 1 uovo a temperatura ambiente
- 225 g di farina
- 15 g di cacao in polvere (1 cucchiaio colmo)
Ganache cioccolato bianco e pepe lungo:
- 400 g di cioccolato bianco (di copertura)
- 200 g di panna fresca intera
- 1 spiga di pepe lungo (facoltativo)
1. Preparare la pasta (la vigilia o qualche ora prima): mescolare tutti gli ingredienti secchi tranne la farina e il cacao poi aggiungere il burro. Lavorare per ottenere un'impasto omogeneo. Incorporare l'uovo poi la farina e il cacao, lavorare rapidamente fino ad ottenere una pasta omogenea. Formare una palla appiattita e coprire di pellicola. Far riposare in frigo almeno due ore
2. Preparare la ganache: grattuggiare la metà del pepe nella panna a freddo poi farla bollire e versare in tre volte sul cioccolato mescolando delicatamente (emulsionnando). Grattuggiare ancora un po' di pepe. Coprire di pellicola in contatto diretto con la crema e lasciar raffreddare in frigo
3. Stendere la pasta e metterla negli stampi da crostatina imburrati (o cerchi da crostatine), buccherellare con la forchetta il fondo e mettere in frigo a rassodare almeno un quarto d'ora. Scaldare il forno a 170°C. Cuocere le crostate in bianco (vuote) per 13-14 minuti (se si usa uno stampo unico, coprire la pasta con carta forno e legumi secchi o biglie di cottura e cuocere 17-18 minuti)
4. Lasciar raffreddare le crostatine poi sformarle. Riempirle con la ganache (massimo 2/3) al cioccolato bianco e metterle in frigo. Servire dopo aver grattuggiato ancora un po' di pepe lungo sulla crema.

N.B. Dedico questo dolce alla frizzante e fantasiosa Manuela del blog "FiOrdivaniglia" ringraziandola di cuore per il premio tutto luccicante 'Summer smile'. Grazie per questo stimolo di allegria!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dada 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte