Magazine Culture

Neuro, le Mange-Mystère tome 5, Les frères en armure

Publié le 22 juin 2009 par Actualitté
Neuro, le démon dévoreur de mystère de Yusei Matsui est de retour. Dans ce tome 5, il est toujours aussi impitoyable mais semble un petit plus en retrait, certainement parce que le mystère auquel il va être confronté ne se mange pas.
L'histoire :
Neuro, le Mange-Mystère tome 5, Les frères en armureLe tome 5 s'ouvre c'est assez inhabituel sur la résolution de la dernière intrigue du tome 4. En effet, ce dernier se clôturait sur l'annonce du nom du meurtrier de Sakura Tsuyuki. Celle-ci était morte bizarrement dans sa chambre. Et son meurtrier n'était autre que David Rice, un ami de la victime. Américain, il était au Japon dans le cadre de ses études. Et l'on va découvrir qu'il n'est pas l'étudiant ouvert et curieux de la culture des autres qu'il semblait paraître.
Pendant ce temps, Godai qui était resté faire l'accueil au bureau de détective reçoit la visite de quatre hommes assez étranges. Se débarrassant assez facilement des trois premiers, il est mis à mal par le dernier. Il lui transmet un message pour Neuro et Yako, son patron désire les voir.
Le pouvoir de l'information
Ce cinquième tome de Neuro est assez étonnant, on sort du cycle des enquêtes à résoudre avec repas infernal pour se plonger dans une autre sorte de mystère. Celui du business de l'information et du pouvoir qui en découle. Yusei Matsui quitte ses grands classiques. Jusqu'à présent, il nous montrait plutôt les vicissitudes des hommes, les petits travers de chacun, là on est plus dans quelque chose qui touche toute notre société.
De nos jours, tout va vite et l'information a pris une place de premier ordre. Et si quelqu'un pouvait contrôler le flux de ses informations, quel pouvoir aurait-il ? Pour Neuro en tout cas, ça ne fait aucun doute, c'est un bon moyen pour avoir de bons mystères frais très régulièrement. Pourtant, il est bien moins présent dans ce tome que dans les précédents, peut-être parce qu'il n'y a rien à manger. Il se laisse porter, sans avoir l'air de se poser la moindre question, jusqu'à un dénouement qui aurait pu lui causer du tort. Yako quant à elle, est un peu dépassée par les événements.
Godai sur le devant de la scène
Si un personnage est mis en relief dans cette histoire c'est bien Godai. En effet, le deuxième larbin de Neuro avait dans le temps une réputation de criminel intraitable et voilà qu'au contact de Neuro et de Yako, il s'est radouci. Être mis à mal le fait réfléchir sur sa position et ses aspirations. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, ce n'est pas seulement Neuro qui a fait plier Godai. Yako aussi y tient une grande part.
Voilà, un point très intéressant de ce tome qui met un peu plus en lumière les relations entre les trois personnages, et qui donne plus de consistance à Godai. Ainsi, à la fin du tome 5, il n'est plus seulement un larbin ou un personnage secondaire qui apparaît de temps en temps, mais un personnage de premier plan. Justice est faite, Godai le méritait bien.
Des dessins moins fous en résonnance avec l'histoire
Au niveau des dessins c'est toujours du bonheur. A l'image de la position en retrait de Neuro, les dessins sont moins fous. On se retrouve cette fois-ci plus face à des êtres humains classiques (sauf David Rice au début) passés maîtres dans les faux semblants. Bien-sûr, la règle dans Neuro c'est de caricaturer les travers des hommes, et d'une certaine manière c'est fait ici aussi.
Le principe du faux semblant et de la manipulation étant de ne pas être visibles, les caricatures sont très légères et à peine visibles. Voilà, qui dénote encore une fois que non seulement Yusei Matsui travaille son scénario mais qu'en plus il a une réflexion sur la manière dont il va faire ses dessins afin que ceux-ci soutiennent au mieux l'idée qu'il développe.
Encore une fois, nous avons été ravis par Neuro. Dans ce tome 5 le mangaka a tenté le pari de se départir un peu de sa folie autant scénaristique que graphique, pour nous livrer une histoire plus subtile et une réflexion sur le pouvoir de l'information. Dans la manière dont l'auteur arrive à mettre en résonnance l'histoire, la réflexion, ses personnages et ses dessins, on sent la patte d'un grand artiste.
Neuro, le Mange-Mystères tome 5 (Les frères en armures) de Yusei Matsui est édité par Glénat, et vous vous délecterez de ses 192 pages pour 6,50 €.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine