Magazine Culture

On nous le dit : Crystal Castles, punk de chambre.

Publié le 22 juin 2009 par Newwavehooker
On nous le dit : Crystal Castles, punk de chambre.
Hier soir, j'ai assisté à une scène d'anthologie, comme on ne la voit peut être que dans les concerts de Celine Dion, ou dans les plus belles histoires de la variété et des divas. J'etais donc au Showcase à Paris. Pour ceux qui ne connaissent pas c'est un club ou chaque semaine se mêlent DJs et Groupes sur scène pour les mille à deux mille personnes présents. On est pas à Bercy ou dans le Gigamegahall de Las Vegas, l'ambiance y est plutôt décontractée, et les backstage plutôt spacieux voient défiler toutes la soirées, musiciens, amis, Djs locaux ou mondialement connus, où chacun fait la fête d'une loge à une autre dans un joyeux bordel organisé. C' était sans compter sur la venue de Crystal Castles.
Crystal Castles, à première vue, on se dit que c'est un groupe un peu underground, un truc qui se prend pas la tête, ce qui est normal quand on navigue dans une scène pas vraiment grand public et qu'on est dans l'indé. Personne n'oserait jamais imaginer qu'un duo de casse couilles international vient de poser ses fesses dans la loge d'à coté. Alors que tout le monde vaquait à ses occupations dans les couloirs du club, voila que 5min avant le concert du groupe, leur manageuse débarque en exigeant sur un ton sympathique que tous les gens présents disparaissent et que les autres groupes présents sur l'affiche de la soirée s'enferment dans leurs loges et n'en sortent pas pendant que Crystal Castles sortent et passent dans le couloir pour aller sur la scène. Il fallait qu'ils ne voient ni ne croisent personne sur leur passage, sur les 10 pauvres metres entre la porte de leur loge et la salle. On est où là ?
On est pas devant Beyoncé là, non, on est devant deux types qui ont vendus 4 disques dans le monde et qui seront inconnus dans 1an, des types que personne ne connaît une fois sorti du cercle de l'electro. Des Nobodys. Ils pourraient passer à coté de n'importe qui que personne ne le remarquerait, mais attention, à ce moment là, entre le couloir et la scène, ce sont des stars, ce sont Michael Jackson et Madonna pendant 10 mètres. Profitez-en les gars, demain faudra redescendre sur terre et marcher à coté des gens normaux.
J'ai rarement vu ce genre de comportement, la seule fois ou j'avais assisté à pareille scène c'était avec Axl Rose ou Linkin Park, ou le groupe avait demandé à tout le staff, des cuisiniers aux roadies et au groupe de première partie de rester dans les loges en attendant qu'ils sortent et montent sur scène. Bon c'est ridicule, mais quand t'es en face de types qui ont vendus 50 millions de disques, qu'ils sont dans une arène de 20 000 personnes remplie et que c'est comme ça tous les jours, tu peux comprendre que les mecs soient sur une autre planète, même si c'est totalement risible. Mais la même chose venu d'un petit groupe, dans une petite salle, surtout un groupe qui se dit en dehors du star system et qui se donne une image underground, ça fait tache.On nous le dit : Crystal Castles, punk de chambre.
Je ne parle même pas des exigences du duo qui demande de boire dans des mugs spécifiques ou qui veulent du thé bio et autres raffinements spéciaux (qu'ils ne boieront, ni ne mangeront). Mais les gars, vous êtes dans un club et sorti d'ici personne ne vous connaît, alors du calme, faites simple.
Est ce que c'est la célébrité internet qui rend les groupes idiots au point de devenir des caricatures aussi ridicules que les histoires de Jennifer Lopez qui repeint sa loge en blanc ?
Tout ça ensuite pour un set d'une platitude déconcertante, mélange de mauvais electroclash déjà rance et d'une chanteuse qui masque péniblement son incompétence derrière une distortion et une reverb. Tout ça pour ça ? Tout ça pour les voir sortir de leur loge après le concert, passer dans le couloir devant tout le monde pour rentrer à leur hôtel, une bouteille de Jack Daniels à la main, histoire de faire les mecs trop rock n roll..sauf que la bouteille n'était pas entamée, ni ouverte et qu'elle aurait très bien pu faire le voyage dans un sac, parmi les orange , les bananes et le chocolat bio issus du commerce équitable mis a disposition de ces caricatures de coolitude. 
Tant qu'a se faire une réputation de connard rock n roll, autant débarquer dans une salle, foutre la loge en vrac, tout casser, vomir dans un coin et saouler tout le monde, mais si c'est pour faire Mariah Carey, je comprends pas le délire. 
Sinon pendant ce temps là Xavier de Justice passait boire un verre pour discuter, Dj POne et Crazy B plaisantaient entre 2 portes, Teki offrait des verres aux amis, Midfield General faisait connaissance avec de nouveaux français, et personne n'a ordonné de périmetre de sécurité pour faire sa soirée. Bref la vie normale pour ceux qui font de la musique un moment privilégié pour rencontrer des gens et simplement s'amuser. La base quoi. 
Le rock n roll mis en scène par des bouffons de poseurs, il n'y a rien de pire. Je comprends pourquoi ils baissent la tête sur leurs photos maintenant, certainement la honte.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Newwavehooker 3778 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog