Magazine Histoire

Station no3

Par Ladine
Rimouski, 3 juin 2010, 21h. 42
Après l'expérience traumatisante de Dallas, je me suis dit qu'un petit voyage bien peinard dans un coin reculé du Québec ne pourrait me faire que le plus grand bien. C'est pas que je sois particulièrement moumoune mais avouez que d'assister à une mise-à-mort en direct a de quoi ébranler son homme. C'est donc avec le cœur léger et l'esprit guilleret que je me lançai dans une folle envolée vers un futur pas trop lointain, dans un coin de pays exempt de tragédie humaine, en quête d'informations sur l'actualité nationale. J'aurais pu aboutir n'importe où au Québec, mais comme je n'avais jamais mis les pieds dans cette région, je me suis dis que cet endroit en valait bien un autre.
Qui n'a pas au moins une fois rêvé de connaître l'avenir à cours terme? Celui à portée de main. Juste là, à pareille date, de l'autre côté du calendrier.
Seriez-vous étonnés d'apprendre qu'il peut s'en passer des choses en si peu de temps? Faites l'exercice: essayez de vous rappeler les événements marquants de la dernière année. Pour faciliter l'exercice, disons que nous nous attardions que sur les décès des personnalités publiques. Sur les quelques dizaines de personnes concernées combien serions-nous en mesure d'en identifier? Bien malin serait celui capable d'en identifier, disons la moitié. Quand vient le temps des rétrospectives de fin d'année, on est toujours surpris de constater à quel point notre mémoire nous joue des tours. Étonnés par le nombre effarant de personnes que l'on croyait, soient déjà mortes, soient bien portantes.
En ce jour de juin 2010, à Rimouski, le temps est à l'orage. Aussitôt arrivé sur place je me précipite au dépanneur le plus près et y achète le journal de Montréal. Je repère une table dans un coin de la pièce. Je vais m'y asseoir et commence à feuilleter le quotidien.
Le tiers de la Une est consacrée à Vincent Lacroix. Sa photo est coiffée du titre: Le visage de l'injustice. Je me rends en page trois et lis l'article eStation no3n question, dont je joins ci-contre un fac-similé.
On constate que ceux qui entretenaient des doutes quant au respect de l'intégralité de la peine infligée à Lacroix avaient de bonnes raisons de s'en faire.
Le triste sire aura non seulement réussi à s'en mettre plein les poches, mais qui plus est grandement bénéficié des largesses de notre système judiciaire, qui encourage la réhabilitation au détriment de la punition.
On apprend en page 7 que l'une des animatrices du jeu télévisé Call Tv diffusé sur les ondes de TQS, ( pourfendu par de nombreux détracteurs qui ne voient dans cette émission qu'un miroir aux alouettes des temps modernes ) a été victime d'un écrasement d'avion, tôt dimanche matin. Le Cessna Skyhawk à bord duquel prenait place la jeune femme se serait écrasé en plein cœur de la forêt Laurentienne, à moins d'un kilomètre au Sud-Est des chutes Wilson. Les deux passagers du petit monomoteur étaient déjà morts à l'arrivée des secouristes. Selon les premières constatations, il semblerait que l'appareil aurait eu une défaillance mécanique.
Dans le domaine de l'insolite, un ado de treize ans de Eau Claire, Wisconsin, se serait vu interdire l'accès à la salle de bains familiale parce que, dit-on, ses déjections seraient tellement nauséabondes que des larmes d'inconfort auraient commencé à perler aux coins des yeux d'une statue de la vierge Marie, présente dans la pièce.
T'iras te soulager dans le bois que lui aurait dit son père en guise de réprimande.
Sur la scène judiciaire, c'est le procès intenté par un couple de libertin à l'endroit d'Hydro-Québec qui retient l'attention. Les plaignants allèguent que la société d'État est responsable de l'échec de l'une de leur prestation sexuelle, et lui réclame de ce fait 345,000$ pour... perte de jouissance. L'homme étant bricoleur à ses heures, il aurait décidé, sous l'insistance de sa partenaire du moment, de tripatouiller le vibrateur de madame afin de pouvoir le brancher sur le circuit électrique. Le problème ( d'où la poursuite contre Hydro ), c'est qu'au moment même où la dame est sur le point d'atteindre l'orgasme, une panne d'électricité survient dans la région. L'homme a beau y mettre plus d'entrain dans le mouvement, rien n'y fait, la femme voit son moment de grâce lui filer entre les doigts.
Dis donc...
Sur le plan artistique, ce sont les membres du groupe Beau Dommage et la rumeur selon laquelle ils seraient sur le point d'enregistrer un nouvel album qui fait la manchette. Questionnée sur le sujet, Marie-Michelle Desrosiers s'est bornée à dire que '' dans la vie, tout est possible ''. Une réponse préfabriquée qui a fait tiquer l'auteur de l'article, qui ne se gêne pas pour vilipender l'artiste, ainsi que de remettre en question son équilibre émotionnel.
Bon sang...
La section sportive du journal de Montréal consacre la majeure partie de son espace éditorial à la finale opposant les Canadiens de Montréal au Blues de St-Louis. Les Blues mènent la série trois victoires contre une défaite. Le prochain match aura lieu ce soir au Centre Bell. Ennuyé par une blessure à l'aine depuis deux matchs, le capitaine de l'équipe, Marian Hossa, sera de l'alignement partant. Au dire des scribes, tous les espoirs sont permis. Ne reste plus qu'à solutionner le cas de Kovalev, qui semble plus empressé à aller rejoindre ses compatriotes en Russie qu'à livrer la marchandise sur la glace.
Le gros lot du 6/49 s'élève à 28 millions de dollars. La combinaison gagnante est le 2-3-9-14-31-46.
Prochaine destination: Jérusalem.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ladine Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine