Magazine Culture

Saint Seiya (Les chevaliers du zodiaque), The lost Canvas T5

Par Actualitté
Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque), The lost Canvas de Masami Kurumada et Shiori Teshirogi revient avec un tome 5 encore une fois époustouflant, les combats entre les spectres et les chevaliers d'or sont vraiment à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre.
L'histoire :
Saint Seiya (Les chevaliers du zodiaque), The lost Canvas T5Asmita le chevalier de la Vierge c'est sacrifié pour que les spectres ne puissent plus revenir à la vie, mais avant de donner ça vie, il a tiré Tenma de l'embarras en anéantissant tous les spectres auxquels il était opposé. Le combat entre les forces d'Athéna et les forces d'Hadès devrait être un peu plus équitable maintenant.
Parallélement à ça, le chevalier Aldébaran du Taureau croise le chemin de Kagaho, spectre du Benou, de l'étoile céleste de la cruauté. Le combat s'engage entre les deux chevaliers dont chacun possède l'attaque la plus rapide de son camp. Si Aldébaran ne semble pas inquiet au début, il se rend vite compte qu'il a sous-estimé son adversaire et se retrouve dans une position fâcheuse.
Aldébaran contre Kagaho
Dans ce tome, presque entièrement dédié au combat entre Aldébaran et Kagaho, pour la première fois un spectre prend vie et corps. C'est à dire que la mangaka a réussi, durant le temps du combat à lui donner une existence propre avec une motivation pour ses actes et un questionnement qui lui est propre. Jusqu'à présent, la psychologie des spectres était peu travaillée. Ils étaient surtout là pour faire office d'adversaires redoutables.
Ce point de l'intrigue est une maille importante de l'histoire et il y a fort à parier que l'on en trouvera la conséquence plus tard. En effet, l'adversaire de Kagaho n'était seulement un chevalier d'or, très puissant mais aussi un homme bon capable de ressentir la motivation de ses adversaires durant un combat, et très porté sur l'enseignement. Là aussi, Shiori Teshirogi, a fait un bon travail en développement finement ce côté du chevalier du Taureau. Et le tout est finalement tout à fait cohérent avec le signe qu'il représente.
Affrontement physique et psychologique
Si le combat entre Aldébaran et Kagaho est une telle réussite c'est autant pour la beauté de l'affrontement et les puissances phénoménales qui sont déchaînées que parce que la psychologie deux adversaires est bien développée. D'ailleurs les deux s'affrontent sur ses deux terrains, combat physique et psychologique. Et indéniablement Aldébaran aura été le plus fort sur les deux terrains.
Il y a fort à parier que ces deux-là se retrouvent plus tard et la leçon (car il s'agit bien d'une leçon presque celle d'un maître à son élève) qu'Aldébaran a offerte à Kagaho devrait amener de belles choses. On a vraiment hâte d'y être. Avec ce double affrontement on retombe sur les bases du succès de Saint Seiya, et dans cet exercice Shiori Teshirogi n'a pas dépareillé.
Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque), The Lost Canvas tome 5 nous a conquis, la série commence à prendre un peu plus d'ampleur et Shiori Teshirogi commence à sortir de l'ombre de Masami Kurumada, arrivant à reprendre à sa sauce les piliers de cette licence. Le rythme est bien soutenu, les combats réussis, les dessins de plus en plus précis et le suspens est bien servi à la fin de ce tome. Bref, on attendant le suivant avec impatience.
Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque), The Lost Canvas tome 5 de Masami Kurumada et Shiori Teshirogi est édité par Kurokawa. Il compte 208 pages pour 6,50 €.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par drake
posté le 28 décembre à 20:04
Signaler un abus

j'aimerais avoir des infos constament sur les chevalliers du zodiaque

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines