Magazine Environnement

Birmanie…

Publié le 26 septembre 2007 par Lawrence Desrosiers
La junte militaire birmane a réprimé les manifestations menées par les moines bouddhistes et la population, par la violence. Il ne faut rien attendre d’autre de cette dictature militaire.
Même si la communauté internationale lance des avertissements, les généraux du Myanmar font ce qu’ils veulent. Cela dure depuis 1962, à l’époque de l’intransigeant général Bo Ne Win, que la junte militaire a renversé en 1989, pour faire main mise sur le pouvoir. Ils ont organisé des élections libres en 1990, qui ont favorisé à 80% le parti de madame Aung San Suu Kyi. Ils l'ont emprisonnée, puis assignée à résidence en 2003, afin de garder le pouvoir. Madame Aung San Suu Kyi a déjà reçu le prix Nobel de la paix.
Sans être un spécialiste de ce pays, je sais que le 8 août 1988, les dictateurs ont réprimé une manifestation avec énormément de violence, cette manif s'étant terminée dans un bain de sang.
La junte militaire s’enrichit depuis plusieurs années (1989) sur le dos de la population, qui elle s’appauvrit à un rythme effréné.
Il faut reconnaître le grand courage des moines bouddhistes birmans; oser s’attaquer à pareils monstres. Voici donc les noms et les bouilles de ces monstres : Than Shwe, Président et Maung Aye, Chef des Armées.
Malheureusement, j'appréhende le pire…
Lo x

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine