Magazine Conso

Anne... la maison aux pignons verts

Par Céline

anne1Lucy Maud Montgomery
Série Anne... tome 1
Québec Amérique
374 pages

CoupdeCoeur

Résumé:

Sur le quai de la gare, Marilla et Matthew attendent l'orphelin qui les aidera sur leur ferme. C'est une rouquine aux yeux pétillants qui se présente... Jouir de la magie des mots, rire de ses propres défauts, s'émerveiller face à la nature, découvrir un coin de pays pittoresque, voilà ce qui nous attend dans ce roman inoubliable.

Mon commentaire:

Je connaissais Anne à travers la télévision, mais je n'avais jamais abordé le classique de Lucy Maud Montgomery. C'est chose faite et c'est un véritable coup de coeur! Anne est une enfant pétillante, remplie de magie, qui continue de s'émerveiller même à l'aube de l'âge adulte. Anne c'est l'enfant qui sommeille en chacun de nous, c'est le feu d'artifices de notre imagination, c'est la beauté de la nature et des réflexions qui charment tout le monde, y compris Marilla qui, à contrecoeur au début, décide finallement de garder Anne près d'elle. L'univers d'Anne est féérique.

Anne est une fillette bourrée d'imagination, romantique à souhait, qui sait rendre intéressant une simple anecdote ou donner un côté théâtral à la vie, tout simplement. Elle sait se faire aimer de tous, même en étant incroyablement maladroite et en enchaînant les bévues et les oublis. Elle donne le sourire à ses détracteurs, qui finissent par la prendre en affection avec ses manières spontanées et son bavardage incessant. Puisant dans son imagination débordante, c'est ce qui lui a permit de survivre d'une famille d'accueil à une autre, en passant par l'orphelinat, jusqu'à se retrouver à Green Gables (Pignons verts). Là-bas, elle fait le bonheur de Matthew et même de Marilla, qui ne veut se laisser aller à ses sentiments, mais qui tombe elle aussi sous le charme de la petite rouquine.

L'univers d'Anne est rempli de poésie, de notes sur la nature, les fleurs, la vie à Green Gables. Anne aime les livres et rêvasser en regardant par la fenêtre du pignon est, là où se trouve sa chambre. En quelques phrases, Lucy Maud Montgomery nous rend tout de suite sympathique sa jeune héroïne et nous plonge dans un univers enchanteur, à Avonlea. L'écriture est limpide, rafraîchissante, à l'image d'Anne. On a l'impression d'être nous aussi à Green Gables et de partager la vie d'Anne et des siens. Certains chapitres sont drôles et amusant, d'autres sont plus émouvants.

Anne est une petite fille merveilleuse, qui rêvasse beaucoup, est une incurable romantique et qui recherche, dans ses rencontres avec les autres, des âmes soeurs. Anne est pleine d'entrain, dynamique, excessive, elle passe du bonheur absolu au chagrin le plus pénible en quelques minutes. Elle s'émerveille d'un rien, vit chaque événement, petit ou gros, avec une fureur de vivre qui nous donne envie d'apprécier ce qu'il y a autour de nous avec un grand bonheur.

Les histoires d'Anne se poursuivent à travers plusieurs autres tomes et l'univers d'Avonlea nous est raconté à travers quantité d'autres romans et recueils de nouvelles que je compte bien lire au fil du temps. Cette rencontre avec Lucy Maud Montgomery en est une magnifique, sa petite Anne étant une enfant magique qui a su me charmer dès ses premières interventions dans le roman.

À découvrir, à lire, assurément! Un grand classique magnifique!

Quelques extraits:

"Vous ne vous imaginez jamais que les choses sont différentes de la réalité?", demanda Anne, les yeux écarquillés.
"Non."
"Oh!" Anne poussa un profond soupir. "Oh, mademoiselle, oh Marilla, si vous saviez ce que vous perdez!"
p.65

"Marilla sentait confusément, sans rien y pouvoir changer, que tout cela méritait les plus sérieux reproches, mais elle était incapable d'en faire, car, incontestablement, certaines choses qu'Anne venait de dire, en particulier à propos des sermons du pasteur et des prières de M. Bell, correspondaient exactement à ce qu'elle avait toujours pensé, en son for intérieur, depuis des années, sans jamais osé le dire. Il lui sembla même que ces pensées critiques intimes qu'elle n'avait jamais exprimées venaient de prendre une forme concrète et accusatrice, en la personne de ce petit bout d'humanité abandonnée qui ne manquait pas d'audace." p. 98

"... espérer quelque chose, c'est déjà ressentir la moitié du plaisir que cette chose vous procurera", s'exclama Anne. "Il se peut qu'elle ne se produise pas, mais il vous restera toujours le plaisir de l'avoir espérée. Mme Lynde dit "Bienheureux ceux qui ne s'attendent à rien, car ils ne seront pas déçus." Mais je pense, moi, qu'il est pire de ne s'attendre à rien que d'être déçu." p.114

"Il y a en moi beaucoup d'Anne différentes. Je pense, parfois, que c'est pour cette raison que je cause tant de problèmes à tout le monde. Si j'étais une seule et unique Anne, ce serait certainement plus pratique pour les autres, mais ce ne serait pas aussi passionnant." p.196

"Marilla, n'est-il pas merveilleux de penser que demain commence une journée dépourvue de bêtises?
"Je te fais confiance pour remédier à cela", dit Marilla, "tu n'as pas ta pareille pour commettre des bêtises, Anne."
"Oui, je ne le sais que trop bien", admit Anne, tristement. "Mais Marilla, n'as-tu pas remarqué quelque chose d'encourageant? Je ne fais jamais la même bêtise deux fois."
"Je me demande où est l'avantage, puisque tu en inventes toujours de nouvelles."
"Mais, oh, Marilla, ne comprends-tu pas? Il doit bien y avoir une limite au nombre de bêtises qu'une personne peut inventer, et, quand j'aurai atteint cette limite, ce sera terminé. Tu ne peux savoir à quel point cela me réconforte."
p.214

En complément:

Un site web en français sur Lucy Maud Montgomery.
Le site officiel d'Anne of Green Gables.
Celui sur les 100 ans de l'histoire d'Anne.
Un dossier d'archives et plusieurs vidéos sur le phénomène Anne .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines