Magazine Blog

Musique sans DRM (... et sans Steve Jobs...)

Publié le 27 septembre 2007 par Olivier

Lire article original sur Ratiatum: Amazon ouvre sa boutique MP3 sans DRM avec EMI et UniversalArticles les plus lus sur ce blog
Amazon lance AmazonMP3 aux US, et c'est une bonne nouvelle pour tout le monde (sauf peut-être pour Steve Jobs...).
Et avec des chiffres impressionnants:
. 2 Millions de MP3
. 180.000 artictes
. 20.000 labels
. Des MP3 lus et copiés sans aucune restriction sur n'importe quel ordinateur ou appareil capable de lire du MP3 (iPod, iPhone, Zune, baladeurs Creative, Archos, téléphones Samsung, Nokia...)
. Prix moins chers que iTunes (0,89 $ et 0,99 $ par titre).
. + Universal et EMI et bientôt Sony !
Bref, à côté, iTunes fait office de petite épicerie.
Je considère que iTunes était techniquement has been avec ses DRM, maintenant c'est tout le business model de Apple qui est remis en cause. Et c'est tant mieux. Je ne suis pas un fan des iPods et autres iPhones. Pour une seule et unique raison (mais largement éliminatoire, un peu comme le 0 au Bac !!): des très belles machines (et c'est peu dire !) mais bourrées de DRM.
J'avais acheté un iPod Video il y a un an, sans savoir que tout ce que j'allais y inclure sera automatiquement "DRM-isé" (d'ailleurs Steve Jobs n'est JAMAIS transparent sur ce point). En gros, pour la faire simple, toutes mes musiques n'étaient pas exportables. Donc impossible de refiler une chanson à un ami en se branchant sur son ordi ou en lui envoyant par email. De plus, lorsque j'ai revendu mon iPod, bye bye ma musique !!
Bref, j'avais un lecteur MP3 made in China avant mon iPod et j'en ai racheté un après la revente de mon iPod. Certes c'est moins beau, mais au moins je fais ce que je veux de ma musique.
Apple annonce aussi une version de iTunes sans DRM qui va s'appeler "iTunes Service Plus" (c'est bien la preuve que les DRM c'est du "service moins" !!), mais avec le prix des chansons 30% plus cher et avec catalogue réduit.
Pour conclure, je dirai qu'Apple est une formidable entreprise, parmi les plus sexy du monde, mais sur le Net, Apple n'a pas le savoir faire d'Amazon. Et à mon avis, le fait que Google et Apple soit pas mal proche l'un de l'autre dernièrement, n'est pas un hasard.
A l'avenir, il semble évident que les artistes payeront pour être distribués et copiés gratuitement sur Internet. Dans moins de 2 années, pas plus. Et je parle même d'artistes comme Madonna ou les Rolling Stones, pas seulement des "petits" artistes ou des artistes inconnus.
Le prochain Business model sera du genre:
"J'ai 2 Millions d'auditeurs/jour. Je suis capable de savoir qui écoute Madonna, qui écoute les Rolling Stones et qui écoute les derniers tubes Technos. Et j'ai leur adresse email. Si vous pensez que votre artiste peut intéresser les même personnes qui écoutent Madonna, demain je suis capable de leur envoyer le disque intégrale de votre artiste par email. C'est X euros les 10.000 contacts !" D'ailleurs la célèbre technologie BitTorrent est parfaitement adaptée pour cela.
Même des artistes comme Madonna verront qu'ils ont tout à gagner à être échangé gratuitement sur les réseaux P2P. Prenons l'exemple de Muse. Groupe UK parmi les plus incontournables du moment. Grâce à une forte notoriété couplée à un fort échange de leur musique sur les réseaux P2P, après seuleument 5 albums et moins de 10 ans d'existence, ils remplissent 3 fois Wembley en UK et une fois le Parc des Princes en France, là où des artistes comme Queen ont attendu toute un carrière pour remplir Wembley une fois il y a 15 ans.
Je suis allé voir Muse au Parc des Princes cette année. Le chanteur/guitariste leader du groupe a encaissé pas loins de 300.000 euros ce soir-là, pour lui tout seul ! Là où, un an avant, en faisant Bercy, il n'avait gagné "que" 50.000 euros pour un soir.
L'avenir de la musique est dans l'échange en toute liberté et gratuitement. Amazon le sait et je paris que ce n'est que la première étape de sa conquête de la musique en ligne.
PS: voici un autre article sur la musique en ligne.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte