Magazine Cuisine

La dernière forêt primaire du Cameroun

Par Opapilles

Les brumes de Manengouba, un film de 52mn, réalisé en 2007 par Guillaume De Ginestrel et disponible en DVD ou VOD (vidéo à la demande)

Le continent africain compte encore de nombreuses régions inexplorées. Récemment, l’un de ces mondes perdus a été retrouvé au Cameroun par un chercheur anglais du Royal Botanic Gardens de Kew. Au pied d’un volcan éteint depuis des millénaires,le Mont Manengouba, Martin Cheek a découvert une épaisse forêt tropicale miraculeusement préservée et regorgeant d’espèces de plantes endémiques. En quelques expéditions seulement, son équipe a recensé plus de deux cents espèces végétales totalement inconnues : dont des orchidées, des espèces de caféiers et de figuiers.

Grace à ce film, nous allons aussi à la rencontre des Bakossis, une tribu autochtone persuadée que dans chacun des arbres de sa forêt repose l’un de ses ancêtres et qui lutte infatigablement pour préserver sa région des assauts de plus en plus nombreux de la déforestation. La forêt des Bakossis est une forêt primaire qui n'a pas repoussé suite à une exploitation humaine. Dans cette forêt subsistent des espèces végétales et animales dont la capacité d’adaptation ou de régénération est trop faible pour survivre dans des forêts dites secondaires qui ont repoussé suite à une coupe effectuée par les hommes. Les forêts primaires contiennent aujourd’hui 90% de la biodiversité restante de la planète et la forêt des Bakossis constitue la forêt d'Afrique Tropicale la plus riche du point de vue de la diversité végétale.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site frenchfixer.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine