Magazine Culture

Google books en France : rien de possible sans les éditeurs

Publié le 28 juin 2009 par Actualitté
On sait que la décision du juge n'interviendra qu'en octobre dans le règlement Google Books pour les États-Unis, mais que le moteur a d'ores et déjà prévu de prodiguer son service la minute suivante.
Cette semaine, Philippe Colombet, présent face à plusieurs éditeurs dans le cadre d'une conférence organisée par Google à Paris, a présenté à ces derniers les tenants et aboutissants de l'offre Google Rcherche de Livres, tel qu'elle sera mise en application dans les faits.
Google books en France : rien de possible sans les éditeursResponsable du programme dans les pays francophones, il a dès lors annoncé que l'avenir de Google Books en France dépendra grandement des éditeurs, et comme on le sait, le SNE n'est guère enjoué à l'idée de voir le géant débarquer dans le secteur.
Détaillant le projet, Philippe Colmobet s'explique : « Oxford University Press, Springer, Random House, entre autres, nous demandent depuis longtemps de lancer ce service, qui proposera un accès à distance à des contenus numériques payants. Les fichiers ne seront pas téléchargés sur un appareil de lecture, mais consultables via une connexion Internet, sur tous types de terminal », rapporte LivresHebedo.
Et de rassurer : si l'on pourra se frayer un chemin via Google, les sites des librairies ne seront pas exclus. « Mais il ne se passera rien sur le marché français si les éditeurs ne sont pas intéressés », conclut-il cependant, car la clef de la réussite dépend largement des ouvrages qui feront son intérêt. En clair : on n'a rien sans rien.
Selon les chiffres avancés, près d'une centaine de maisons seraient déjà partantes pour ce système, chez les indépendants. Mais les gros restent encore circonspects dans le domaine.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine