Magazine High tech

Réponse des opérateurs à l’ARCEP

Publié le 29 juin 2009 par Axiatel

Suite à l’annonce de l’ARCEP sur le déploiement du très haut débit dans les zones les plus denses, les opérateurs font entendre leurs désaccords face aux propositions émises par l’autorité. Dans sa recommandation publiée lundi 22 juin sur le câblage vertical des immeubles dans les zones denses, l’ARCEP fait part de la définition de ces zones et du coût des réseaux dans les cages d’escalier

Même si certains points ont été éclairés, d’autres n’en demeurent pas moins incertains. Les conditions de déploiement dans les zones denses n’ont pas été clairement définies, et rien n’a encore été décidé pour les zones moins denses : deux éléments qui pourraient freiner le processus de mise en place.

France Telecom qui a toujours été opposé à la solution du multi-fibrage dans les immeubles, entend étudier l’impact de cette décision sur ses plans d’investissement dans la fibre. Pourtant le choix des opérateurs alternatifs de poser plusieurs réseaux montants ne change en rien les investissements de l’opérateur  historique.

Concernant le surcoût de la fibre surnuméraire les opérateurs ne sont pas d’accord. Alors que France télécom évalue un surcoût de 40% pour équiper les immeubles de plusieurs réseaux, Iliad calcule lui un surcoût de moins de 10%. D’où provient une telle différence ? Il semblerait que les deux opérateurs ne prennent pas en compte les mêmes éléments pour calculer ce coût. De toute façon l’ARCEP aurait tranché à 5 %, le coût d’installation des prises dans les foyers étant pris en charge par l’opérateur de l’abonné.

Pour ce qui est de la taille des zones définies par l’ARCEP, trois zones ont été choisies ; les plus denses concernent les grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants (20 ont été retenues au final). Or, SFR estime que la taille retenue pose problème. « Dans la liste figurent des villes, comme Orléans où il n’est pas possible de déployer des réseaux à des conditions économiques viables » explique Jérémie Manigne, responsable haut débit de SFR.

A lire sur le même sujet : Déploiement de la fibre optique : des zones ont été définies

Tags: ARCEP, Autorité de régulation, fibre surnuméraire, France télécom, Iliad, multi fibrage, opérateur télécoms, réseaux fibre, très haut débit, zone dense

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axiatel 89 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines