Magazine Culture

Peuls : A.W, vous avez bient dit "Décadence" ?

Par Bababe

Peuls : A.W, vous avez bient dit Lire le texte  de A.W, transmis par Bandiraado sous le titre:  "L' INEVITABLE DECADENCE POULAR" 

" Un peuple qui perd ses terres est condamné à l'errance. Et, pour ne rien arranger aux choses, l'espace poular est aujourd'hui traversé par mille frontières qui se veulent hermétiques du Nigeria au Niger, du Cameroun à la Guinée, du Sénégal à la Mauritanie, du Mali au Burkina. Une série de royaumes reliés jadis par la même langue et la foi religieuse sont aujourd'hui coupés les uns par rapport aux autres. " écrit l'auteur A.W
 

(Cette  photo d'une iwdi Guinée,  juste pour  adoucir mon coeur atteint par le pessimisme du titre "L'inévitable décadence poular".. ) Safi.

"L'inévitable décadence poular  par A.W.
Le terme décadence fut utilisé dans la littérature allemande de l'avant guerre. il est abhorrée car étant devenu le ciment justifiant la poussée allemande pour tenter de redresser un peuple vaincu et condamné à payer des dommages de guerre. Nous l'utilisons aujourd'hui pour rendre compte de l'évolution de la socièté poular depuis le soleil des indépendances à nos jours. Le but c'est de vous rejoindre dans une conclusion intime qui vous habite, à savoir qu'il n'y a pas eu de progrès réalisé par notre socièté depuis la découverte de la forge. De même que la déchéance de la socièté Atlandide de Platon, le recul de la socièté poular s'explique d'abord par l'absence de progrès techniques. Un peuple qui n'amasse pas de richesses et victime de sa démographie. Un peuple qui perd ses terres est condamné à l'errance. Et, pour ne rien arranger aux choses, l'espace poular est aujourd'hui traversé par mille frontières qui se veulent hermétiques du Nigeria au Niger, du Cameroun à la Guinée, du Sénégal à la Mauritanie, du Mali au Burkina. Une série de royaumes reliés jadis par la même langue et la foi religieuse sont aujourd'hui coupés les uns par rapport aux autres. Les liens se perdent forcément, car non entretenus dans l'éducation que reçoivent les enfants. L'école, qui enseigne les préceptes de l'idéologie dominante (Bourdieu) reproduit les inégalités et les complexes. Dans tous ces pays cités, aucun héros poular n'est consacré comme héros national au même pied que Samory, Lat Dior. Il y a certes les cas de Ousmane Dan Fodio, mais trop réduit à l'islamisme et à l'esclavage , pour bénéficier de la sympathie africaine. Je disais que le poular est en décadence. Parce ces nouvelles frontières se superposent à d'autres frontières, immatérielles, qui régissent les rapports entre différents groupes poulars. La division du travail traditionnel perpétué par les castes est devenu un facteur de stratification et de polarisation qui rend la socièté poular d'aujourd'hui facile à diviser politiquement. La concurrence inter-groupe, jamais exprimée, devient la cause des échecs politiques et l'obstacle à une vision commune.
Je disais que la socièté Poular est en décadence parce que les modes économiques traditionnels ont été vite abandonnés au profit d'une modernité qui se fait désirer. Les intellectuels qui ne se retrouvent pas dans nos campagnes ont fui en Occident, se contentant de faire quelques raids, en distribuant pagnes et dattes lors de leurs brillants et si brefs séjours. La jeunesse n'a pas pris la relève. L'esprit d'entreprise n'existe pas, remplacé par l'esprit de consommation. "Donne moi le poisson, ne m'apprend pas à pêcher" ou la logique à l'envers peut être notre cri de ralliement, nous jeunesse mauritanienne, abandonnée à son sort, entre un oncle maternel enseignant, obligé d'entretenir une horde de chômeurs plus diplômés que lui -pour certains- et l'oncle paternel, qui paie l'impôt social en hébergeant toutes les soeurs en âge de mariage qui ne peuvent plus rester au village. Ces différentes dynamiques montrent que le modéle poular ne peut plus être maintenu. Qu'il urge de renverser la logique en reconnaissant que la victoire politique s'obtient d'abord par une victoire économique, sociale et culturelle. Sans être marxiste, l'on peut dire que l'économie structure les rapports de groupe et les jeux de pouvoirs. Vivement des états généraux. 
  
Mauriweb AUTEUR : A.W  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bababe 1140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines