Magazine Culture

Le goût âpre des kakis de Zoyâ Pirzâd

Par Sylvie

 IRAN -1997
 RECUEIL DE NOUVELLES 
Le goût âpre des kakis de Zoyâ Pirzâd
 Editions Zulma, 2009
Je continue la découverte de cette "ethnologue du quotidien" que j'avais découverte avec Un jour avant Pâques ; dans ce recueil de nouvelles, elle se focalise sur les relations hommes-femmes, les relations conflictuelles dans le couple. Mais attention ; comme à son habitude, elle ne cherche pas à dénoncer la condition féminine en Iran. Ces nouvelles sont universelles.
Bien plus, les femmes ne sont pas épargnées ! Il y a la mère abusive ou la femme fantasque qui rêve de partir en Amérique. Pour l'homme, finies les parties de pêche tranquilles au son de l'harmonica !

L'objet est donc d'observer au microscope ces relations souvent conflictuelles hommes-femmes dans un cycle de vie assez long ; dans une nouvelle, chaque paragraphe correspond souvent à un instantané, un épisode dans une vie. Puis on passe à une ou plusieurs années plus tard. Une belle façon de suggérer l'écoulement du temps et la mélancolie...

Dans un couple, il peut y avoir une crise parce que la femme ne fait pas assez bien le ménage....mais aussi parce qu'elle n'est pas assez femme d'intérieur. La nouvelle L'appartement met justement en scène deux femmes très différentes, l'une femme au foyer à qui son mari reproche de faire trop de broderies et l'autre qui est trop négligée. Lorsque la première vend son appartement, la visiteuse ne se doute pas de la cause qui la pousse à vendre. Cruelle ironie du sort de deux femmes en crise...

Zoyâ Pirzad a le talent de donner des "emblèmes" à ses histoires, ces petits éléments du quotidiens qui résument à eux tout seul le thème de la nouvelle : Le Père-Lachaise représente le côté artiste, bohème du mari, l'harmonica, la ville tranquille de l'homme célibataire;  Quant aux kakis, c'est l'héritage du père, de la maison familiale qu'il faut continuer à entretenir malgré les années qui passent...
Des fragments de vie faits de rupture, de conflits et de réflexion sur le temps qui passe. Très subtil.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines