Magazine Cinéma

Johnny Depp

Publié le 29 juin 2009 par Cinephileamateur

Johnny Depp

Cinéphile du jour, bonjour !!! Nouveau mois, nouvelle personnalité du monde du cinéma. Ce mois ci à l'occasion du très attendu "Public enemies" qui sort en salles, j'ai décidé de mettre à l'honneur pour ce mois de juillet Johnny Depp. L'acteur aux mille visages nous revient une nouvelle fois le 8 juillet dans le prochain film de Michael Mann et sera à l'affiche le 11 novembre dans "L'Imaginarium du Docteur Parnassus" de Terry Gilliam.


"Certains rhums bruns sont de véritables œuvres d'art. Encore faut-il être en état de se rappeler lesquels."
Comme toujours mais je le précise quand même au cas ou, je ne suis pas journaliste donc ce qui sera écrit sur ce billet sera issu de plusieurs sites Internet mais mes sources sont cités en bas de pages. L'appréciation que je donne sur cet acteur plus bas est en revanche personnelle cela va de soit et n'engage que moi ;-)

Johnny Depp


Johnny Depp (né John Christopher Depp II le 9 juin 1963 à Owensboro, Kentucky - ) est un acteur et réalisateur américain. Devenu une vedette suite à son rôle dans la série télévisée "21 Jump Street", son nom est régulièrement associé aux succès des box-offices américain et mondial.
Fils de John Christopher Depp Sr., ingénieur, et de Betty Sue, femme de ménage, Johnny Depp se passionne pour la musique en assistant à un spectacle de gospel. Il rejoint alors le groupe The Flame, qui devient The Kids, et fait la première partie de la tournée d'Iggy Pop. Deux ans plus tard, les musiciens se rendent à Los Angeles, mais la formation ne remporte pas le succès escompté. C'est à cette période que Depp fait la connaissance de Nicolas Cage, qui lui fait rencontrer son agent. Il obtient ainsi un petit rôle dans "Les Griffes de la nuit" (1984) de Wes Craven.
Johnny Depp s'inscrit ensuite au Loft Studio de Los Angeles pour suivre des cours de comédie. Une fois sorti de l'école, il est enrôlé chez les marines de "Platoon", puis connaît la célébrité avec le lancement, en 1987, de la série "21 jump street". Sa carrière lancée, il choisit de rompre avec l'image véhiculée par la télévision, celle d'un jeune acteur pour midinettes, en jouant sous la direction de John Waters dans le satirique "Cry-baby" (1990). A partir de ce film, l'acteur ne cessera d'être en marge, incarnant régulièrement des personnages décalés et hors-normes. Toujours en 1990, en interprétant "Edward aux mains d'argent", il entame avec le réalisateur Tim Burton une fructueuse collaboration qui se poursuivra avec "Ed Wood" (1994), "Sleepy hollow, la légende du cavalier sans tête" (1999), "Charlie et la chocolaterie" (2004), "Les Noces funèbres" (2005), film d'animation pour lequel il prête sa voix et la comédie musicale "Sweeney Todd" (2008).
Prenant quelque peu ses distances vis-à-vis de l'industrie hollywoodienne, Johnny Depp collabore avec des cinéastes aussi talentueux que Emir Kusturica ("Arizona dream", 1992), Lasse Hallström ("Gilbert Grape", 1993 ; "Le Chocolat", 2001) ou encore Jim Jarmusch ("Dead man", 1995). Fort de cette expérience, il passe à la réalisation en 1997 avec "The Brave", qui ne remportera pas le succès escompté, et ce malgré la présence au générique de son ami Marlon Brando. De retour devant la caméra, il s'éloigne des personnages romantiques et poétiques pour jouer les flics infiltrés dans la mafia dans "Donnie Brasco" (1997), les journalistes déjantés dans "Las Vegas parano" (1998), les chercheurs de livres rares en proie au fantastique dans "La Neuvième porte" (1999) ou les trafiquants de drogue dans "Blow" (2001).
Malgré l'échec du thriller "Intrusion" (1999) et l'abandon du tournage chaotique de "L'Homme qui tua Don Quichotte", film inachevé de Terry Gilliam qui donnera naissance au documentaire "Lost in la Mancha" (2003), le charismatique Johnny Depp garde la confiance des studios. Prédisposé à interpréter des films à costumes comme "From Hell" (2002), "Neverland" (2004) et "Rochester, le dernier des libertins" (2006), il renoue avec le succès grâce à la trilogie "Pirates des Caraïbes (2003-2007).
En 2009, l'acteur est à l'affiche dans le rôle titre de "Public enemies" de Michael Mann tandis qu'on le verra aussi en novembre dans "L'Imaginarium du Docteur Parnassus" qui marquera ses retrouvailles avec Terry Gilliam où l'acteur fait parti de ceux qui remplace Heath Ledger dans le film suite à sa triste disparition. En 2010, on le retrouvera une nouvelle fois avec Tim Burton pour les besoin de "Alice aux pays des merveilles" tandis que son nom est associé à des projets attendus tels que "Sin city 2".

Johnny Depp et Vanessa Paradis


Johnny Depp a un frère, Danny, et deux sœurs (Christie qui est aussi sa manager personnelle et Debbie), et vient d'une famille allemande, Cherokee et irlandaise.
Compagnon de Vanessa Paradis depuis 1998, ils ont deux enfants, Lily-Rose Melody (née en 1999) et Jack John Christopher III (né en 2002). Il a acheté à Hollywood une demeure dont la légende voudrait que ce soit celle où aurait vécu Bela Lugosi. Puis, suite à ses tournages à répétition dans les Caraïbes, il tombera amoureux d'une île qu'il eut les moyens d'offrir à sa famille comme lieu privilégié de vacances. Il vit avec ses enfants et sa femme Vanessa dans le Var en France.
Il fait une apparition dans le film "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" d'Yvan Attal. En 2006, il est apparu dans le clip posthume de Johnny Cash, "God's Gonna Cut You Down", ainsi qu'une trentaine d'autres artistes. Il apparaît vers la fin de la vidéo, jouant de la guitare.
On notera qu'en 2009, pour faire plaisir à ses enfants, il a doublé un épisode de "Bob L'Eponge" dans lequel il interprète un personnage surnommé "Le Roi du Surf".
Johnny Depp ne voulait pas jouer dans "21 Jump Street" ; ce sont ses agents qui l'ont persuadé de le faire, lui affirmant que la série serait certainement annulée après la première saison. Erreur ! Ce fut un succès immédiat !
Johnny Depp aurait réalisé le clip de Vanessa Paradis, "L'incendie".
En 1993, Johnny Depp réalise "Stuff" avec John Frusciante. Johnny Depp, accompagné de Gibby Haynes (The Butthole Surfers) vient filmer le chaos indescriptible dans lequel vit leur ami John Frusciante, reclus dans sa maison de Hollywood Boulevard, depuis son départ des Red Hot Chili Peppers. Un petit film saisissant et à l'atmosphère surréaliste.
Johnny Depp à aussi utilisé ses talents de musiciens dans le cinéma. En effet, il est le compositeur de quelques musiques additionnelles du film "Desperdo 2 : Il était une fois au Mexique" (2003) de Robert Rodriguez et interprète de quelques chansons dans "Le Chocolat" (2001) de Lasse Hallstrom et "Sweeney Todd" (2008) de Tim Burton.
Au cours de sa carrière, Johnny Deep reçu plusieurs récompenses. Parmi celle ci :

  • 2008 : Meilleur acteur au National Movie Award pour "Sweeney Todd"
  • 2008 : Meilleur acteur comique au MTV Movie Award pour "Pirates des Caraïbes : jusqu'au bout du monde"
  • 2008 : Meilleur méchant au MTV Movie Award pour "Sweeney Todd"
  • 2008 : Meilleur acteur au Kid's Choice Awards
  • 2008 : Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie musicale pour "Sweeney Todd"
  • 2007 : Meilleur acteur au MTV Movie Award pour "Pirates des Caraïbes 2 : Le secret du coffre maudit"
  • 2006 : Empire Award du meilleur acteur pour "Charlie et la chocolaterie"
  • 2006 : NRJ Ciné Award du meilleur look pour "Charlie et la chocolaterie"
  • 2004 : Meilleur acteur au MTV Movie Award pour "Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl"
  • 2004 : Empire Award du meilleur acteur pour "Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl"
  • 1999 : César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière


Malheureusement, Johnny Depp ne fut pas toujours récompensé. Il fut ainsi juste nominé à plusieurs reprise comme :

  • 2008 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur pour "Sweeney Todd"
  • 2007 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie pour "Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit"
  • 2007 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur pour "Sweeney Todd"
  • 2006 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie pour "Charlie et la chocolaterie"
  • 2005 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un drame pour "Neverland"
  • 2005 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur pour "Neverland"
  • 2005 : Nomination au BAFTA du meilleur acteur pour "Neverland"
  • 2004 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur pour "Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl"
  • 2004 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie pour "Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl"
  • 1995 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur pour "Ed Wood"
  • 1994 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur pour "Benny et Joon"
  • 1991 : Nomination au Golden Globe du meilleur acteur pour "Edward aux mains d'argent"


Le 16 novembre 1999, au 7020 Hollywood Boulevard, Johnny Depp reçu son étoile sur le légendaire Walk of Fame.

Johnny Depp
Filmographie :
  • Dark Shadows (Prochainement), de Tim Burton (Barnabas Collins)
  • Alice au Pays des Merveilles (Prochainement), de Tim Burton (The Mad Hatter)
  • The Man Who Killed Don Quixote (Prochainement), de Terry Gilliam (Sancho Panza)
  • Rango (Prochainement), de Gore Verbinski (voix de Rango)
  • Pirates des Caraïbes 4 (Prochainement) (Jack Sparrow)
  • When you're strange (Prochainement), de Tom DiCillo (Voix du narrateur)
  • Sin City 2 (Prochainement), de Frank Miller (Wallace)
  • Sin City 3 (Prochainement), de Robert Rodriguez (Wallace)
  • The Lone Ranger (Prochainement), de Mike Newell (Tonto)
  • In The Hand of Dante (Prochainement) (Nick Tosches)
  • Shantaram (Prochainement), de Mira Nair (Lindsay)
  • The Rum Diary (Prochainement), de Bruce Robinson (Paul Kemp)
  • L'Imaginarium du Docteur Parnassus (2009), de Terry Gilliam (Tony)
  • Public Enemies (2009), de Michael Mann (John Dillinger)
  • Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street (2008), de Tim Burton (Sweeney Todd)
  • Gonzo: The Life and Work of Dr. Hunter S. Thompson (2008), de Alex Gibney (Le narrateur)
  • Joe Strummer : The Future Is Unwritten (2007), de Julien Temple (Lui-même)
  • Gypsy Caravan (2007), de Jasmine Dellal (Lui-même)
  • Deep Sea dansons sous la mer (2007), de Howard Hall (Co-narrateur)
  • Pirates des Caraïbes, jusqu'au bout du monde (2007), de Gore Verbinski (Jack Sparrow)
  • Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit (2006), de Gore Verbinski (Jack Sparrow)
  • Rochester, le dernier des libertins (2006), de Laurence Dunmore (Le Comte de Rochester)
  • Les Noces funèbres (2005) de Tim Burton et Mike Johnson (Voix de Victor)
  • Charlie et la chocolaterie (2005), de Tim Burton (Willy Wonka)
  • Neverland (2005), de Marc Forster (James M. Barrie)
  • Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (2004), de Yvan Attal (L'inconnu)
  • Fenêtre secrète (2004), de David Koepp (Mort Rainey)
  • Desperado 2 - Il était une fois au Mexique (2003), de Robert Rodriguez (L'agent de la CIA Sands)
  • Pirates des Caraïbes, la malédiction du Black Pearl (2003), de Gore Verbinski (Jack Sparrow)
  • Lost in La Mancha (2003), de Keith Fulton (Lui-même)
  • From Hell (2002), de Allen Hughes (L'inspecteur Fred Abberline)
  • Charlie : The Life and Art of Charlie Chaplin (2002), de Richard Schickel (Lui-même)
  • Blow (2001), de Ted Demme (George Jung)
  • Avant la nuit (2001), de Julian Schnabel (Bon Bon / Le Lieutenant Victor)
  • Le Chocolat (2001), de Lasse Hallström (Roux)
  • The Man Who Cried (2001), de Sally Potter (Cesar)
  • Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête (2000), de Tim Burton (Constable Ichabod Crane)
  • Intrusion (1999), de Rand Ravich (Le Commandant Spencer Armacost)
  • La Neuvième porte (1999), de Roman Polanski (Dean Corso)
  • I Love L.A. (1999), de Mika Kaurismäki (Lui-même)
  • Las Vegas parano (1998), de Terry Gilliam ("Oncle" Raoul Duke)
  • The Brave (1997), de Johnny Depp (Raphael)
  • Donnie Brasco (1997), de Mike Newell (Joe Pistone / Donnie)
  • Meurtre en suspens (1996), de John Badham (Gene Watson)
  • Dead Man (1996), de Jim Jarmusch (William Blake)
  • Cannes man (1996), de Richard Martini (Lui-même)
  • Ed Wood (1995), de Tim Burton (Ed Wood)
  • Don Juan DeMarco (1995), de Jeremy Leven (Don Juan)
  • Gilbert Grape (1994), de Lasse Hallström (Gilbert Grape)
  • Benny & Joon (1993), de Jeremiah Chechik (Sam)
  • Arizona Dream (1993), de Emir Kusturica (Axel Blackmar)
  • La Fin de Freddy, l'ultime cauchemar (1992), de Rachel Talalay (L'adolescent à la télé)
  • Edward aux mains d'argent (1991), de Tim Burton (Edward aux mains d'argent)
  • Cry-Baby (1990), de John Waters (Wade "Cry baby" Walker)
  • 21 Jump Street (1989) - Saison 4, série télévisée (L'officier Tom Hanson)
  • 21 Jump Street (1988) - Saison 3, série télévisée (L'officier Tom Hanson)
  • Platoon (1987), de Oliver Stone (Lerner)
  • 21 Jump Street (1987) - Saison 2, série télévisée (L'officier Tom Hanson)
  • 21 Jump Street (1987) - Saison 1, série télévisée (L'officier Tom Hanson)
  • Private Resort (1987), de George Bowers (Jack)
  • Slow burn (1986), de Matthew Chapman (Donnie Fleischer)
  • Les Griffes de la nuit (1985), de Wes Craven (Glen Lantz)
Réalisateur :
  • The Brave (1997)
  • Stuff (1993)
Scénariste :
  • The Brave (1997), de Johnny Depp
Producteur :
  • The Invention of Hugo Cabret (Prochainement), de Chris Wedge
  • In The Hand of Dante (Prochainement)
  • Shantaram (Prochainement), de Mira Nair
  • The Rum Diary (Prochainement), de Bruce Robinson
Johnny Depp
Quelques citations de Johnny Depp :


"Certains rhums bruns sont de véritables œuvres d'art. Encore faut-il être en état de se rappeler lesquels."
"Mon corps est une espèce de journal intime. J'y inscris par tatouages interposés les moments importants de ma vie! Quant aux cicatrices que je me suis infligées, considérez ça comme un aide-mémoire rituel. Mais je l'avoue, j'étais un peu con!"
"Je suis le premier à me jeter sur la presse à scandale pour savoir si Demi Moore a la diarhée et si Schwarzenegger a une verrue sur le cul !"
"L'Amérique est bête, elle est comme un roquet bête et agressif qui a de grandes dents et peut vous mordre et faire mal."
"Je ne dirais pas que je suis un sex-symbol, j'ai juste un job bizarre."
"Fumer est la seule chose que je fasse bien."
"J'adore le pudding au caramel bien collant, j'en suis complètement dépendant."
"John Waters m'a sauvé. Parce que je cherchais désespérément à quitter cette série et je ne voulais plus être un produit. Cry Baby fut un tournant majeur. Et c'est à John que je le dois. J'aime dire que John m'a rendu millionaire!!!"
"Leonardo est un brave garçon."
"Je ne veux pas qu'on me regarde pendant que je tonds mon gazon. Je veux pouvoir me réveiller et me balader nu dans mon jardin, ou habillé comme Abraham Lincoln si j'en ai envie."
"Je sais que j'ai des démons. Je suis parfois 30 personnes différentes à la fois."

Johnny Depp


Johnny Depp fait parti de ses acteurs que j'adore. Depuis que je m'intéresse au cinéma, c'est toujours un plaisir de voir son nom associé à un projet. Véritable acteur caméléon, il est sans doute à mes yeux l'un des rares acteurs encore en activité à être capable d'endosser n'importe quel personnage. Possédant une palette de jeu impressionnante, une classe et un charisme impeccable, Johnny Depp à toujours su aller là où on l'attend le moins sachant différencier entre eux chacun de ses personnages. Plus que son talent d'acteur, il donne littéralement vie au héros qu'il incarne sans jamais chercher à rester sur ses acquis. Il se démarque toujours comme si chaque film était un nouveau challenge qui s'offrait à lui.
Je me souviens que la première fois que je l'avais vu, c'était sur petit écran avec la mythique "21 jump street". A l'époque déjà je l'aimais beaucoup même si je n'étais pas encore spécialement fan surtout que le reste de la distribution de cette série me plaisait bien aussi (Holly Robinson, Peter DeLuise, l'excellent Dustin Nguyen...) mais après, avec sa volonté de s'afficher dans des rôles très différents j'ai commencé à le suivre de très près pour au final vraiment accrocher. Son simple nom me fait déplacer en salles. J'aime d'ailleurs beaucoup ses collaborations avec Tim Burton ("Sleepy Hollow" ayant ma préférence suivi de très près par "Edward aux mains d'argent"...) tout comme d'autres de ses prestations comme "From Hell", "Meurtres en suspense" ou encore la trilogie "Pirates des Caraïbes" qui doit beaucoup à sa simple présence (et ça se ressens d'ailleurs dans le troisième opus).
Malheureusement, je n'ai pas encore vu toute sa filmographie et je le regrette car l'acteur m'as rarement déçu mais j'ai hâte par exemple de le découvrir dans "Public enemies" (mis en scène par un de mes réalisateurs préférés d'ailleurs) ou encore dans "L'Imaginarium du Docteur Parnassus". C'est dommage aussi que son nom soit souvent associer aux midinettes qui lui voue un culte car, même si je comprends la passion de cette catégorie de spectateurs, Johnny Deep est un acteur bien au dessus de tout ça et l'un des plus doué de sa génération. Je suis d'ailleurs étonné au vue de sa filmographie de voir qu'il n'as pas eu de récompenses significatives tel qu'un Oscar car quand on voit le jeu de certains acteurs aujourd'hui, Johnny Depp reste celui qui varie ses personnages et qui prend le plus de risques. Après, il y à quand même certains de ses films où je suis moyennement fan mais sa présence à l'écran, même dans une petite forme, relève clairement le niveau du film. Un excellent acteur que j'apprécie tout particulièrement en tout cas.

Johnny Depp
Bonus :


Pour les nostalgiques comme moi d'une époque malheureusement révolu, voici les paroles du générique de "21 Jump street", série qui à fait découvrir Johnny Depp au grand public. En plus d'adorer la série, je me souviens que gamin, je pouvais rater un épisode de la série mais pas le générique que j'adorai chantonné à tue tête :P

We never thought we'd find a place where we belong.
Don't have to stand alone, we'll never let you fall.
Don't need permission to decide what you believe.
I said jump, down on Jump Street.
I said jump, down on Jump Street.
Your friends will be there when your back is to the wall.
You'll find you'll need us cause there's no one else to call.
When it was hopeless a decision is what you need.
You'd better be ready to, be ready to jump.
21 Jump Street
Johnny Depp
Source :
Johnny Depp

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines