Magazine Cuisine

Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons

Par Vibi
Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons
Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons
Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons
Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons Cinquante-neuvième participation aux TWD - Gâteau aux papillons
Recette suggérée par Carol de Mix, mix... stir, stir
dans le cadre de ma cinquante-neuvième participation aux TWD

Un bel dì, vedremo
levarsi un fil di fumo
sull'estremo confin del mare.
E poi la nave appare.
Poi la nave bianca
entra nel porto,
romba il suo saluto.
Vedi? È venuto!
Io non gli scendo incontro. Io no.
Mi metto là sul ciglio del colle e aspetto,
e aspetto gran tempo
e non mi pesa,
la lunga attesa.
E uscito dalla folla cittadina,
un uomo, un picciol punto
s'avvia per la collina.
Chi sarà? chi sarà?
E come sarà giunto
che dirà? che dirà?
Chiamerà Butterfly dalla lontana.
Io senza dar risposta
me ne starò nascosta
un po' per celia
e un po' per non morire
al primo incontro;
ed egli alquanto in pena
chiamerà, chiamerà:
"Piccina mogliettina,
olezzo di verbena"
i nomi che mi dava al suo venire.
(a Suzuki)
Tutto questo avverrà,
te lo prometto.
Tienti la tua paura,
io con sicura fede l'aspetto.
Extrait de L’Opéra Imaginaire de Pascavision – 1993
Un bel dì vedremo de Madame Butterfly écrit en 1904 par Giacomo Puccini
Un beau jour, nous verrons
Monter un fil de fumée
Au-dessus du lointain horizon de la mer
Puis le navire apparaît
Puis le navire est blanc
Il entre dans le port et gronde son salut
Ne vois-tu pas? Il arrive!
Je ne descend pas à sa rencontre, pas moi.
Je reste sur le bord de la montagne
Et attend très longtemps
Sans me lasser d’attendre si longtemps.
Et partant de la ville grouillante,
Un homme, un minuscule point
Gravi la montagne
Qui est-ce? Qui est-ce?
Et lorsque qu’il arrivera
Que dira-t-il? Que dira-t-il?
Il appelera Butterfly au loin
Et sans répondre
Reste cachée
Un peu pour le taquiner
Un peu pour ne pas mourir
À la première rencontre
Puis un peu troublé
Il appelera, il appelera
«Petite, chère épouse
Fleur d’oranger»
Les noms qu’il me donnait lors de son dernier passage
Tout cela arrivera
Je te le promets
N’aies pas peur
Je l’attends en toute confiance
Traduction française de Un bel dì vedremo

Extrait vidéo de L'Opéra Imaginaire -1993
Gâteau
  • 2¼ t. farine à pâtisserie
  • 1 c. à table poudre à pâte
  • ½ c. à thé sel
  • 1¼ t. babeurre
  • 4 gros blancs d’œufs
  • 1½ t. sucre
  • 2 c. à thé zeste de citron
  • ½ t. beurre doux à température ambiante
  • ½ c. à thé vanille
Crème au beurre
  • 2 œufs
  • ½ t. sucre
  • 1 t. beurre à température ambiante coupé en cubes
  • ½ c. à thé vanille
Garniture
  • ½ t. confiture au goût (fraises, framboises, abricots)
Fondant
  • ½ pqt. minis guimauves
  • ⅛ t. eau
  • ½ pqt. sucre glace
  • Graisse végétale (pour le façonnage)
  • Colorant végétal (si désiré)
  • Paillettes et fleurs de sucre, dragées métalliques, rubans, etc. (décoration)
Pour le gâteau
Dans un bol, tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel, réserver.
Dans une jatte, battre les œufs et le babeurre, réserver.
Dans une grande jatte, frotter du bout des doigts le sucre et le zeste de citron jusqu’à odorant.
À l’aide d’un batteur électrique, ajouter le beurre et battre jusqu’à léger et mousseux, environ 3 minutes.
Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients humides en trois étapes, en alternant avec le mélange de babeurre et en prenant soin de commencer et terminer avec les ingrédients secs.
Ajouter la vanille et battre 2 minutes supplémentaires.
Séparer l’appareil dans deux moule à charnière de 7’’ et 4’’, préalablement beurrés.
Déposer les moules sur une plaque de cuisson et cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 40 minutes.
Laisser tiédir 5 à 10 minutes avant de démouler.
Lorsque bien refroidis, couper l’excédant bombé des dessus si nécessaire, et trancher les deux gâteaux sur l’horizontal à l’aide d’un couteau à pain, réserver.
Pour la crème au beurre
Au bain-marie, chauffer le sucre et les œufs en battant constamment à l’aide d’un batteur électrique, jusqu’à ce que le thermomètre indique 150°.
Hors feu, continuer de battre sans arrêt jusqu'à ce que la température diminue à 85°.
Lorsque complètement refroidi, ajouter le beurre un cube à la fois en continuant de battre constamment.
Ajouter la vanille et battre à nouveau quelques secondes, réserver (ne pas mettre au frigo!).
Pour le fondant
Dans un grand bol résistant au four micro-ondes, faire chauffer les guimauves et l’eau pendant 2 minutes (remuer à mi-chemin, si les guimauves semblent déborder).
Ajouter une tasse du sucre glace, une demie tasse à la fois, et reverser la pâte obtenue sur un lit de sucre glace préalablement préparé sur un plan de travail propre.
Graisser vos mains et vos poignets et pétrir la pâte en y incorporant le sucre glace et en prenant soin de ne jamais laisser le fondant toucher la surface de travail (s’assurer qu’une quantité suffisante de sucre glace reste entre le fondant et le plan de travail, jusqu’à ce que le fondant ne soit plus collant et puisse être façonner dans sucre glace).
Lorsque le fondant aura absorber la totalité du sucre glace, colorer si désiré (sans omettre d’utiliser des gants de latez), couvrir d’une pellicule plastique et mettre au frigo quelques heures.
Pour l’assemblage
Garnir les disques inférieurs des deux gâteaux, de confiture.
Recouvrir la confiture de crème au beurre.
Refermer les gâteaus de leur disque supérieur respectifs.
Recouvrir complètement chaque gâteau de crème au beurre, en prenant soin d’être le plus précis possible (plus la crème au beurre aura été minutieusement posée, plus le produit final sera lisse).
Rouler deux disques de fondant aux dimensions nécessaires pour couvrir chaque gâteaux (si le fondant est trop froid, le laisser reposer une vingtaine de minutes à température ambiante).
Couvrir chaque gâteau de fondant, en prenant soin de bien lisser afin de faire sortir l’air qui pourrait créer des bulles.
Poser un ruban au bas de chaque gâteau (de tissus, de fondant ou autres) et décorer au goût.
*Le gâteau aux papillons est décoré de papillons imprimés sur feuilles de sucre à partir d’encres comestibles. Ce service est disponible dans les pâtisseries et dans certains supermarchés; souvent dans les endroits où est offerte la confection de gâteaux d’anniversaire décorés d’une photo de la personne fêtée. Certaines pâtisseries n’exigent pas que l’on achète un gâteau pour bénéficier de ce service et donc, toutes sortes de photos ou de photocopies d’images choisies, peuvent être reproduites.
**Contrairement à son utilisation habituelle (utilisation de la feuille complète sur le dessus d’un gâteau rectangulaire), la feuille de sucre a été ici, découpée à la forme des papillons et chaque papillon individuellement posé sur le gâteau.
***ATTENTION: cette technique est clairement réservée aux doigts habiles (la feuille de sucre est un médium extrêmement fragile).
Si vous nécessitez plus d’information sur cette technique, n’hésitez pas à m’écrire.
Source (gâteau): Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison

IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines