Magazine Culture

Cyanure

Publié le 30 juin 2009 par Menear
D'autres accidents de personne s'intercalent : trains bloquées à partir de J., il nous faut dévier par le C puis de là ligne 14 etc. Accident de personne, c'est l'euphémisme SNCF-RATP pour dire suicide. Quelqu'un s'est jeté sous les roues d'un train, Gare de Lyon, alors la ligne est bloquée.
A J., pendant que les masses de corps trop chauds 37° se déversent des portes vers les escaliers, des escaliers aux tunnels, des tunnels aux quais, des quais vers d'autres portes, ouvertes à présent, il est 8h30 à peine et déjà les pics de mercure dépassent les 25°, ombre rare. Trop chaud pour traîner en bout de ligne et bordure de rails, trop chaud pour sentir la lame brûlante du train sur la nuque, gorge, carotide. Trop chaud pour rester brûlant-épars entre les rails, blochets et les rats. Le train s'arrête, tout le monde descend : trop chaud aussi dans celui-là.
Passé rue de R. à l'envers, puis sous les fenêtres du bureau ensuite : des marteaux-piqueurs le long de la chaussée, tête et yeux perforés, à défoncer l'asphalte pourtant déjà fondu, donc malléable. Renfort des fondations de l'immeuble de gauche, les travaux dureront dix jours encore. Après ces jours quelques vacances : s'excentrer du nœud caniculaire, se décaler vers l'ouest, du tant au tant.
Retour et suicide à nouveau, maquillé accident de personne bis gueulé dans les échos. Le train TRUC au départ avec les TGV, à la surface, voie L, Gare de Lyon encore. Sur le siège de gauche les voix disent : des gars des fois ils en finissent (euphémisme bis) parce qu'il fait chaud. Ils sont seuls et il fait chaud. Mais en faisant ça ils emmerdent des milliers de personnes, c'est vrai, alors que c'est pas la solution. Y a le cyanure aussi. Pendant qu'ils braillent les portes se referment, le wagon vide, la sueur collée au ventre collé coton collé au jean. Les voix disent aussi : faut pas rigoler avec ça. Elles répondent : moi j'ai la fille d'une collègue qui. Puis : j'ai dit à mon fils ma fille vous suicidez pas pour un chagrin d'amour ça veut pas ça vaut pas le coup. Puis le train voie L est parti, il est parti à l'heure.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Menear 147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine