Magazine Culture

Lune captive dans un oeil mort, Pascal Garnier

Publié le 02 juillet 2009 par Antigone

lunecaptive"Oui, c'était comme de vivre en vacances, à la différence près que les vacances avaient une fin alors qu'ici il n'y en avait pas. C'était un peu comme s'ils s'étaient payé l'éternité, ils n'avaient plus d'avenir. Preuve qu'on pouvait s'en passer."

Ils sont deux couples et une femme, seuls au milieu d'autres maisons toutes semblables -mais vides-, à s'être installés dans une résidence paradisiaque pour retraités aisés, en recherche de tranquillité, de confort, de sécurité, au sud de la France.
Seulement, l'euphorie de l'arrivée cède très vite à l'ennui et à un huis clos tendu qui trouvera son apogée un soir de pleine lune...

Je découvre Pascal Garnier avec ce petit livre savoureux à l'humour noir, doté également d'une causticité raffinée plutôt agréable.
Difficile d'en dire plus long au risque d'en dire "de trop", difficile également de ne pas vous le conseiller.
L'écriture de ce monsieur là a su retenir mon attention défaillante avec talent. Il était compliqué pour moi d'enchaîner d'autres lectures suite à une "lecture coup de coeur" telle que "L'année brouillard". Voilà qui est fait. Un régal !

bouton3
Note de lecture : 4.5/5

ISBN 978 2 84304 465 6 - 16.5€ - JANV 2009

Incoldblog en parle bien plus longuement -Lu par Cathulu - Amanda l'a trouvé presque trop court - Elfe adore Pascal Garnier et je la comprends Pour Véro c'est également une bonne surprise -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antigone 4082 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine