Magazine Sport

Et de quinze !

Publié le 07 juillet 2009 par Pascal Boutreau

De retour d’Aix-la-Chapelle. Je me répète tous les ans, mais j’adore. Y a pas à dire, les Allemands savent quand même organiser des compétitions sportives. Comme d'habitude, près de 50 000 personnes chaque jour dans le stade et toujours la même ferveur malgré la crise qui touche l'équitation en Allemagne avec de gros problèmes de dopage. Je vous glisse d'ailleurs à ce sujet le papier paru dans L'Equipe traitant de ce problème. 

02072009274
Côté français, je ne reviens pas sur la victoire en Coupe des Nations suffisamment décrite dans la news précédente. Un mot juste pour évoquer le "phénomène" Pénélope Leprévost.  Placée dans toutes les épreuves, elle a été la grande révélation de la semaine pour tous les journalistes étrangers. Ils ont été très nombreux à venir nous demander des billes sur la demoiselle, convaincus d'avoir à faire à la nouvelle star du saut d'obstacles. Baptisée par certains la "Meredith française" en comparaison avec Meredith Michaels-Beerbaum, la n°1 mondiale, ou appelée par d'autres confrères allemands "notre nouvelle superstar", Pénélope a séduit tout le monde. Dommage d'avoir commis une petite faute dans le Grand Prix qui la prive du barrage et la relègue au 8e rang. Mais au-delà des résultats, nul doute que Pénélope a surtout marqué les esprits durant cette semaine à Aix. Mention très bien aussi pour Thimothée Anciaume avec Lamm de Fétan. Je n'avais jamais eu l'occasion de lui parler autrement qu'au téléphone et ce garçon mérite vraiment une belle attention tant ses analyses et ses commentaires semblent toujours pertinents et intéressants. 

Merci enfin à Laurent Elias, sélectionneur national du saut, et à Thierry Touzaint, sélectionneur national du concours complet, pour leur disponibilité.

Après sept derniers mois très chargés en reportage (Gallivare (SUE), Kuusamo (FIN), Chaux-Neuve, Bordeaux, Val di Fiemme (ITA), Liberec (RTC), La Plagne, La Baule, Madrid, Pompadour, Lioran Belfort, Nice, Aix-la-Chapelle(ALL) etc), il est temps de poser un peu les valises. Prochain déplacement professionnel : Windsor, fin août, à l’occasion des Championnats d’Europe de saut d’obstacles et de dressage.

............

ECURIE
L’Allemagne nettoie ses écuries

Une succession d’affaire de dopage ébranle depuis plusieurs semaines les sports équestres allemands. Le grand ménage a débuté.

AIX-LA-CHAPELLE – (ALL), de notre envoyé spécial

En apparence, rien n’a changé. Comme depuis des décennies, le stade équestre de la Soer avait fait le plein hier soir pour la Coupe des nations (voir par ailleurs). Comme d’habitude, les 50 000 spectateurs présents ont poussé à chacun des sauts de Meredith Michaels-Beerbaum ou Marcus Ehning, les deux leaders allemands. Ici, la passion est intacte. Pourtant, dans les coulisses, quelques nouveautés sont apparues. Quarante-deux stewards surveillent désormais 24 heures sur 24 les écuries où ont été installées des caméras thermographiques du dernier cri afin de détecter notamment les pommades hyper-sensibilisantes très en vogue lors des derniers Jeux olympiques (produits qui provoquent des brûlures et des douleurs chez le cheval quand il touche un obstacle et l’encouragent donc à sauter plus haut).

Touché par plusieurs scandales de dopage, le saut d’obstacle allemand, revenu bredouille des Jeux olympiques de Hongkong l’été dernier, est en crise. Si l’Allemagne n’est évidemment pas la seule à être touchée comme le montre le contrôle positif de l’étalon Tackeray cheval du Britannique Michael Whitaker à La Baule au mois de mai (traces d’atrenogestet, médicament en théorie prévu pour soigner les chaleurs douloureuses des juments) et surtout les six cas des dernières épreuves olympiques de Hongkong (*) qui ont placé l’équitation en tête de la liste noire, la répétition des affaires fait tâche chez la nation au sommet depuis tant d’années.

Dernière en date à avoir été interceptée par la patrouille, la dresseuse Isabell Werth, icône dans son pays avec ses sept médailles olympiques (or individuel en 1996 et par équipes en 1992, 1996, 2000 et 2008) et ses six titres de championne du monde (individuel et par équipes en 1994, 1998, 2006). Le 30 mai dernier, son cheval Whisper était positif à la fluphénazine, un neuroleptique destiné en théorie aux humains pour lutter contre les tremblements. " C’est une catastrophe pour notre sport , regrette Bredido Graf, président de la Fédération. Nous ne nous laissons pas décourager et nous allons trouver une nouvelle voie pour un sport équestre honnête. " Même leitmotiv chez Michael Mronz directeur de la société organisatrice du CHIO aixoix : " L’équitation a besoin d’un nouveau départ, d’un renouveau. Ce cas le montre, il n’y a pas d’alternative ".

…………………………

En vrac

Id_3317_2009HoltenETUTriathlonEuropeanChampionshipsEliteMen20090705_15929
. Du triathlon d’abord avec les championnats d’Europe distance olympique à Holten. Nos Français n’ont pas eu la même réussite que l’an dernier où ils avaient écrasé la course prenant les 1re, 2e et 5e place. Bonne nouvelle toutefois avec le beau retour de Fred Belaubre après un début de saison pourri par les blessures. Quatrième, il vient mourir au pied du podium où Gomez et Brownlee, comme prévu, se sont disputé la victoire. Mais contrairement au début de saison, l'Espagnol a montré qu'il était toujours le patron ! Pour les autres Bleus, Tony Moulai a réalisé une bonne course (7e) tandis que Laurent Vidal en qui tout le monde croyait beaucoup a manqué le bon paquet vélo pour quelques secondes de trop passées dans l'eau... Chez les filles, déception avec Jess Harrison, qui n'a pu tenir le rythme à pied. L'accumulation des courses en début de saison explique sans doute ce jour sans.

1251717830
. Retour rapide sur la victoire de Roger Federer à Wimbledon... Pour ceux qui disent : "oui mais Nadal n'était pas là", juste une remarque. Le propre d'un très grand joueur est aussi de savoir tenir sur la durée, de savoir gérer son corps pour lui permettre d'enchaîner les performances sur une période de plusieurs années. Durer est souvent le plus dur. Federer est au plus haut niveau aussi parce qu'il est un athlète hors du commun qui a su se préserver des blessures. Sa constance dans les derniers carrés de tous les grands chelems est proprement sidérante. Peut-être encore davantage que ses victoires. Jamais depuis plusieurs années, il n'a connu le moindre trou dans un Majeur. Juste exceptionnel. J'admire réellement Nadal mais j'espère juste qu'il saura préserver son organisme pour pouvoir demeurer encore de longues années le plus beau rival de Roger. Bravo à Roddick aussi pour cette finale qu'il méritait peut-être de gagner.  

………………………………..

Un petit coup de gueule contre tous ces footeux en cette période de transfert. Marre de les entendre tous répéter à la signature de leur contrat que leur nouveau club est celui dont ils avaient toujours rêvé depuis qu’ils sont tout petits. Et après trois matches comme remplaçant, on les entendra tous pleurnicher et dire que leur entraîneur ben il est pas gentil et que pour la peine ils veulent partir dans un autre club... dont ils auront forcément rêvé depuis tout petit.

Enervé aussi de voir Ribéry engager un bras de fer avec le Bayern alors qu’il y a encore quelques mois voire semaines, c’était " un club exceptionnel ". Une offre de contrat mirobolant et hop, les vestes se retournent. Je ne critique pas leur volonté d’aller gagner davantage d’argent… Après tout c’est légitime et quel que soit notre niveau de salaire, on espère forcément en avoir toujours un peu plus. Mais qu’ils l’assument et arrêtent d’être aussi hypocrites.

………………………………

PROFIL
Côté préparation à l’Ultra 6000D de La Plagne (tin, c’est déjà dans moins de trois semaines et encore rien préparé pour la logistique...), quatre séances de course la semaine dernière comprises entre 1 heure et 1h30. Je sais, ce n’est pas assez et surtout pas assez long mais je fais ce que je peux avec le temps qu’il me reste. Petite satisfaction néanmoins, j'ai l'impression d'avoir compris un truc en descente. Le cul en arrière, les épaules en avant, le dos un peu voûté et les quadris semblent beaucoup moins sous tension... A confirmer dans des grosses pentes.

Les deux semaines à venir devraient être plus conséquentes avec j’espère au moins une séance de trois heures par semaine. Si je peux ajouter une sortie vélo et un peu de piscine, ce sera parfait. Seul hic, mon dos s’est réveillé. Sciatique ou hernie, je ne sais pas trop, mais ça fait bobo… très bobo mal... Mais faudra bien que ça tienne !  


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine