Magazine

Protéger sa marque dans les moteurs de recherche

Publié le 29 juin 2009 par Ic_agency
Il y a quelques semaines, Google a modifié la façon dont est régi l'emploi de trademarks dans le cadre des campagnes de liens sponsorisés Google AdWords. Pour rappel, ce système permet de faire apparaître des publicités payantes sur les pages de résultats en réponse à l'utilisation d'un mot-clé spécifique dans la requête.
Jusqu'à un passé récent, la règle dominante imposée par Google était la suivante: un annonceur ne pouvait en aucun cas utiliser un nom de marque déposée dans le cadre de ses campagnes publicitaires, à moins bien sûr d'en être le détenteur légal.
Seuls les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Irlande et le Canada faisaient exception à la règle: dans ces 4 pays, un annonceur pouvait utiliser un nom de marque comme "mécanisme déclencheur" pour faire apparaître une publicité, mais le nom de marque en question ne pouvait pas apparaître dans le texte de la publicité.
Début mai, le régime plus souple décrit ci-dessus a été étendu par Google et s'applique désormais à plus d'une centaine de pays à travers le monde. Dans les pays concernés, les annonceurs disposent donc dès à présent d'une plus grande marge de manœuvre pour mener des campagnes de liens sponsorisés.
Dans la foulée, Google a annoncé un autre changement de taille, limité cette fois-ci au marché américain: les annonceurs peuvent à présent utiliser des noms de marque dans le texte de leurs publicités, pour peu qu'ils respectent l'une au moins des 3 conditions suivantes:
  • Le site de l'annonceur vend ou facilite la vente de produits ou services portant ce nom de marque.
  • Le site de l'annonceur vend des composants, des pièces de remplacement ou des produits compatibles correspondant au nom de marque.
  • Le site de l'annonceur a pour vocation principale de fournir des informations en lien avec les produits ou services correspondant au nom de marque.
Pendant un temps, ce changement a fait craindre une augmentation du nombre de publicités "légales" faisant la promotion des sites vendant des contrefaçons. En effet, ces sites remplissant désormais d'une certaine manière la première condition ci-dessus, ils tombent sous le coup de la nouvelle réglementation de Google et échappaient de ce fait aux procédures de plainte mises à disposition par le moteur de recherche.
Un danger que le géant de Moutain View a rapidement compris et face auquel il a réagi: il offre maintenant la possiblité de dénoncer un site suspecté de vendre des (ou faciliter la vente de) contrefaçons, afin de le faire retirer du système AdWords. Une protection qui nécessite néanmoins de la part des marques une veille permanente sur leur patrimoine intellectuel.
En effet, les annonceurs américains étant plus libres d'utiliser des trademarks dans le cadre de campagnes publicitaires, la chasse aux contrefaçons passe désormais par l'identification et l'analyse individuelle des sites incriminés. Un travail titanesque au vu de la taille du marché et du nombre d'annonceurs peu scrupuleux dans leurs pratiques commerciales.
Dans un tel contexte, la surveillance manuelle de ses noms de marque au sein du système AdWords relève de l'impossible. C'est consciente de cette réalité qu'IC-Agency améliore continuellement BrandSweeper, sa solution exclusive de surveillance et de protection des marques, afin d'aider ces dernières à défendre le territoire qui leur revient légitimement dans les moteurs de recherche.
Une solution qui a notamment permis de nettoyer le territoire officiel de Nespresso, un cas d'école que nous vous invitons à (re)découvrir sans plus attendre.
How Nespresso efficiently protects its brand name in regards to online search enginesView more documents from Geneva (CH), Bathurst - Toronto (CA).
N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ic_agency 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog