Magazine Cuisine

Verrine d'ananas façon crumble

Par Kitty481
Me voilà de retour après une longue pause, difficile de se remettre dans le train train quotidien après ces deux semaines passées sous le soleil de la Corse. Superbes paysages, mer à 26° C, eau turquoise, vous comprendrez qu'il m'est un peu difficile de revenir à la réalité...!
Riche de monuments, la Corse est également riche de culture, d'artisanat et de traditions ou la gastronomie tient une place importante, prisuttu (jambon maigre provenant de porc à moitié sauvage), figatelli (saucisse de foie), coppa à base d'échine, lonzu...
La pulenta de chataignes accompagnera parfaitement un civet de sanglier, côté fromage, le chèvre et le brocciu de brebis sont beaucoup utilisés dans les préparations.
Sans oublier pour la partie sucrée  les canistrelli (petits gâteaux secs aromatisés au vin blanc, à l'anis ou au citron..., le fiadone, dessert à base de brocciu, le dessert typique de la Corse (dont je vous donnerai la recette très bientôt).
Avant de partir, j'avais réalisé ce dessert à déguster très frais
, c'est la première fois que je me lance dans une version crumble en verrine, les fruits ont donc cuits à part du croustillant et la pâte à crumble a été agrémentée de noisettes hâchées qui lui confèrent un goût particulier et croquant. C'était délicieux...!

Verrine d'ananas façon crumble
Pour 6 verrines

Pour la pâte à crumble
90 g de beurre
60 g de sucre
120 g de farine
60 g de noisettes (broyées)

Pour la garniture à l'ananas
500 g d'ananas
50 g de vergeoise brune
1 càc d'arôme de fleur d'oranger

1/ Dans un saladier, mélanger le sucre avec la farine et les noisettes que vous avez broyées.
2/ Couper le beurre ramolli en petits morceaux et mélangez-le avec le bout des doigts dans le mélange sec. Vous devez obtenir un mélange granuleux.
3/ Préchauffer le four 160°C. Disposer la préparation sur du papier sulfurisé sur une plaque allant au four. Faire cuire environ 1/4 d'heure jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée.

4/ Pendant ce temps préparer l'ananas, coupez-le en petits dés et faire compoter avec la vergeoise et la fleur d'oranger pendant 1/4 d'heure à feu très doux. Réserver.
5/ Une fois la compotée refroidie, la répartir dans chaque verrine, ajouter les miettes grossières de crumble sur le dessus et déguster.
6/
Pour ma part, je l'ai dégustée fraîche après un passage de quelques heures au frigo.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kitty481 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines