Magazine Culture

Flavie Flament dans Paris-Match ou la femme parfaite sur papier glacé

Publié le 03 octobre 2007 par Spies Virginie

Une-Match.jpg

 

A la une de Paris-Match cette semaine, Flavie... l'inévitable Flavie Flament, l'ex de Benjamin... l'inévitable Benjamin Castaldi...

Voyez cette incroyable photographie, que l'on pourrait renommer "Pour une sémiotique de la femme/mère parfaite". Je m'explique. L'animatrice est photographiée dans une pause "sortie du lit", comme l'indiquent le drap (froissé mais beau et de très bonne qualité), et ses cheveux (coiffés-décoiffés genre "out of bed" mais avec un brushing de pro. quand même). Elle a un rouge à lèvre très rouge, ce qui ne va pas avec l'ambiance saut du lit, mais qui a certainement pour objectif de la rendre comment dire... plus femme ? Elle semble très heureuse, comme l'indique son sourire et son regard coquin. Ces signes se rassemblent pour nous dire quelque chose du style "Oui, j'ai fait l'amour toute la nuit, parce que je le vaux bien". Mais ce qui est énorme, c'est le biberon. Flavie porte dans sa main gauche un biberon plein de lait, qu'elle semble apporter à son enfant. "J'ai passé une nuit torride, je suis belle, et je suis une bonne mère", ce qui est par ailleurs confirmé par le texte de la couverture dans lequel elle parle de sa nouvelle vie... Elle a quitté le père de son enfant, certes, mais ça ne l'empêche pas d'être aussi bonne maman que la confiture, semble nous dire la couverture du magazine.

Alors, si vous vous réveillez le matin et que le biberon n'est pas prêt, que, lorsque vous tentez de vous habiller d'un drap vous tombez car il est trop long et que c'est pas hyper-pratique, et que vous ne mettez pas de rouge à lèvres pour apporter le bibi à bébé, dites vous que vous n'êtes pas prête de faire la une de Match, et que c'est tant mieux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Spies Virginie 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte