Magazine

Biyi Bandele

Publié le 29 juin 2009 par Encres Noires

Biyi BandeleBiyi Bandele est né en 1967 à Kafanchan, au centre du Nigeria. A 18 ans, il quitte sa ville natale pour la capitale économique, Lagos, et étudie le théâtre à l’université d’Obafemi Awolowo. En 1990, il s’installe à Londres et entame une carrière d’écrivain. Il avait déjà commencé à écrire son premier roman à seulement 14 ans, remporté la compétition internationale étudiante de théâtre à 22 ans et le prix du British Concil Lagos pour un recueil de poèmes non publié à 23 ans. En 1991, il publie son premier roman, L’Homme qui revint du diable, paru en France en 1999. Il réside toujours en Angleterre aujourd’hui.
Célèbre pour ses nombreuses pièces de théâtre comme Two Horsemen (1994) ou Me and the Boys (1995), Biyi Bandele travaille avec de prestigieuses compagnies telles que le Royal Court Theatre ou la Royal Shakespeare Company. En 1997, il a adapté pour la scène le roman de son compatriote Chinua Achebe, Le monde s’effondre (Things Fall Apart, 1958). Il collabore également avec la télévision et la radio en tant que scénariste.
Récompensé en 2000 par l’EMMA (prix média ethnique et multiculturel) de la meilleure pièce pour Oroonoko, il est principalement connu pour ses talents de dramaturge mais pas seulement. Auteur de quatre romans outre-Manche, il s’est fait remarquer grâce à ses textes engagés, teintés de surréel et de poésie.
A lire (en français) :
L’Homme qui revint du diable, Agone, 1999
La Drôle et Triste Histoire du soldat Banana, Grasset, 2009

Photo © Gaël Le Ny

Sources : Evene, Etonnants Voyageurs

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Encres Noires 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte