Magazine

Olivier Cadiot : Un mage en été.

Publié le 25 juillet 2009 par Caroline

Les années se suivent et se ressemblent et, dans certains cas, il n’est pas lieu de se plaindre. En effet, il y a deux ans, dans la cour du musée Calvet, j’avais assisté à une lecture faite par Olivier Cadiot de ” un nid, pour quoi faire ? ” dont j’avais parlé ici.CIMG1754_2Ce matin, deux ans après, Olivier Cadiot était de retour, venu nous donner un avant-goût de ce qu’il nous offrira l’année prochaine en tant qu’artiste associé du 64ème Festival d’Avignon. Il a lu des extraits d’un texte, encore inachevé dont le titre peut-être provisoire est “Un mage en été“. Ce texte sera “transformé” en théâtre avec la complicité du metteur en scène Ludovic Lagarde comme pour les précédentes expériences faites pour Fairy Queen, Retour définitif et durable de l’être aimé ou Le colonel des Zouaves.

Que dire de ce texte ? Impossible à résumer, contracter  la profusion de pistes, de lieux, de personnages servis durant la lecture qui pourtant ne comportait que des extraits. Comme le titre l’indique, il s’agit de l’histoire d’un mage, mais aussi il est question d’une rivière, de vikings, de skieurs, de golfeurs, de Nietzsche etc.CIMG1755_2 On est emporté par la lecture, le rythme, les images qui s’enchaînent. Une phrase pour donner le ton, l’humour, la fantaisie de la littérature de Cadiot ? J’y vais :

On ne peut pas faire un festival de berceuses, tout le monde finirait par s’endormir.

Les années se suivent, je disais donc, se ressemblent (même si on peut remarquer qu’il y a deux ans, il buvait du rosé durant la lecture et que cette année, il n’y avait que de l’eau), et nous le retrouverons avec bonheur encore dans la cour du musée Calvet, pour une lecture, l’année prochaine, et nous ne nous en plaindrons pas.

L’autre artiste associé sera Christoph Marthaler dont les premiers échos de son spectacle présenté cette année à Avignon Reisenbutzbach. Eine Dauerkolonie sont arrivés très élogieux à mes oreilles. Évidemment, je me réveille trop tard pour y aller. Alors, la suite, l’année prochaine…

Posted in théâtre

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Caroline 722 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte