Magazine Cinéma

A vif (critique avis)

Par Frédéric Degorgue
A-vif-jodie-fister-affiche.jpgLire la suite... A vif (critique avis) Date de sortie : 27 Septembre 2007
Réalisé par : Neil Jordan
Avec : Jodie Foster, Terrence Howard, Naveen Andrews
Film : Américain
Genre : Drame
Durée : 2h02min
©  2007 Warner Bros. Entertainment Inc.  All rights reserved.
Jodie-foster.jpg
A vif (critique avis)

Erica Bain a trouvé dans les rues de New York son domaine d'élection. C'est là qu'au fil de ses longues marches, elle recueille les sons et les histoires vécues qui alimentent son émission radiophonique "Street Walk". Le soir, elle rejoint l'homme de sa vie, son fiancé David Kirmani. Mais, une nuit, le couple est sauvagement agressé aux abords de Central Park ; Erica, grièvement blessée, a en outre la douleur de perdre son compagnon.
Erica se remet lentement de ses blessures, mais non de la perte de David. Pire, la ville qu'elle aimait tant lui inspire désormais une profonde angoisse. Ses lieux les plus familiers, les plus accueillants, lui sont devenus aussi étranges qu'inquiétants.
Erica décide d'agir contre cette peur qui menace sa raison. Elle s'achète une arme. Elle tue une première fois, en état de légitime défense, puis une deuxième fois alors qu'elle aurait pu se mettre à couvert. La peur qui la paralysait depuis des semaines, s'envole du même coup, cédant la place à une obscure et indéfinissable pulsion. A chaque fois qu'elle tue un nouvel agresseur potentiel, Erica a le sentiment d'occulter un peu plus son drame, de remonter le fil du temps, de ramener David à la vie.
La population suit avec une fascination horrifiée les exploits de ce mystérieux "justicier", et le lieutenant du NYPD Sean Mercer finit par soupçonner Erica, avec laquelle il a noué une étroite relation...

mon_avis_sur_le_film.pngEt moi qui croyais être piqué a vif en voyant ce film !

Malheureusement non, pour mon retour en salle je me suis tourné vers Jodie Foster petite blonde qui ne manque pas de charme mais ici elle manque véritablement de persuasion.
Pendant 2h02 cette charmante blondinette va se trimbaler dans les rues de New York en cherchant des âmes à flinguer. Le tout étant motivé par une terrible agressions seul scène qui donne froid dans le dos car certain passage sont filmé a la manière d’un snuff movie si on peut appeler ça ainsi.
A part cette scène le reste du film s’avère être bien en dessous de mes espérances car cela ne reste que de la vengeance pure et méchante accompagné d’un lot d’absurdité…

 Un film qui passe le temps sans être transcendant.

Naveen-Andrews-et-Jodie-Foster.jpg


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric Degorgue 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines