Magazine Cinéma

L'Ennemi intime

Par Ffred

Un film de Florent Emilio Siri avec Benoît Magimel, Albert Dupontel, Aurélien Recoing, Vincent Rottiers, Marc Barbé, Eric Savin

Drame, France, 1h48

Sortie en salles le 3 octobre 2007

Ma note : * *

Synopsis

Algérie, 1959.
Les opérations militaires s'intensifient. Dans les hautes montagnes Kabyles, Terrien, un lieutenant idéaliste, prend le commandement d'une section de l'armée française. Il y rencontre le sergent Dougnac, un militaire désabusé. Leurs différences et la dure réalité du terrain vont vite mettre à l'épreuve les deux hommes. Perdus dans une guerre qui ne dit pas son nom, ils vont découvrir qu'ils n'ont comme pire ennemi qu'eux-mêmes.

Critique

Comparé ce film à Platoon est très risqué mais c'est le raccourci que font certains critiques. Personnellement je ne trouve pas que cela soit très judicieux. La guerre d'Algérie n'a rien à voir avec le Vietnam et Florent-Emilio Siri n'a rien à voir avec Oliver Stone. La seule ressemblance est qu'il y a des soldats et beaucoup de morts dans les deux films mais cela s'arrête là.

Benoît Magimel, Aurélien Recoing et Albert Dupontel. Thibault Grabherr / S.N.D.

Si l'histoire est forte, et les faits apparemment réels, le film peine à trouver sa voie. La première partie traîne un peu en longueur, le temps d'installer les personnages, de mettre dans le contexte, de voir quelques missions, à la limite du répétitif. Progressivement l'intérêt commence à grandir quand le jeune lieutenant commence sa descente aux enfers. A ce moment là le récit prend un peu plus ampleur, l'intensité et l'émotion monte alors crescendo jusqu'au dénouement final. Rien ne nous est caché des atrocités commises des deux côtés et certaines scènes sont souvent à la limite du supportable. Malgré tout le scénario peine à convaincre, même s'il est écrit par un spécialiste qui semble connaître son sujet. Quelque chose manque pour justement avoir un grand film français "à la Platoon" sur la fameuse guerre.

Benoît Magimel. Thibault Grabherr / S.N.D.
 
Albert Dupontel. Thibault Grabherr / S.N.D.
 
Benoît Magimel et Albert Dupontel. Thibault Grabherr / S.N.D.

La réalisation de Siri est sérieuse et techniquement le film est très beau à voir avec ses images un peu couleur sépia. Mais on a l'impression qu'il a voulu en mettre plein la vue et faire un film "à l'américaine" et du coup cela en devient un peu excessif et il passe à côté de son sujet par excès d'ambition. Heureusement la direction d'acteurs tient la route. Un beau casting de mecs pour une interprétation tout en force et en finesse. Benoît Magimel est bien plus convaincant que dans le dernier Chabrol. Albert Dupontel est très bien, tout comme le toujours discret mais efficace Aurélien Recoing.

Un peu à l'instar du dernier Claude Miller, L'ennemi Intime souffre d'un sujet fort mais d'une mise en scène pas à la hauteur. Dommage, on attendra encore le grand film sur la guerre d'Algérie.

SND
 
SND


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines