Magazine Culture

John Frusciante : The Empyrean

Publié le 03 août 2009 par Wyngaal

Critique d'album : John Frusciante - The Empyrean

Sorti le 20 janvier 2009, The Empyrean est le 10ème album de John Frusciante, guitariste des Red Hot Chili Peppers de son état, depuis 1989. C'est également le premier album de 2009 que j'ai écouté.
L’histoire de ce personnage est très longue, un véritable conte… résumé en quelques lignes.
John, assiste à son 1er concert des Red Hot en 1985, alors agé de 15 ans. Il devient rapidement fan du groupe, de Hillel Slovak, le guitariste d’origine. Celui-ci meurt en 1988, d’une overdose d’héroïne.
Frusciante, connaissant bien le batteur de l’époque, réalise son rêve : passer au-delà de la barrière, et reprend le flambeau du poste de guitariste des Red Hot. Sortirons Mother’s Milk et Blood Sugar Sex Magik, figurants parmi les meilleurs albums du groupe.
En 1992, John quitte le groupe, se plonge dans la plus profonde junk-attitude, se shootant à l’héroïne comme son idole Slovak.
Pendant cette période noire, John sorti 2 albums dont Niandra LaDes and Just Usually a T-shirt, où on sent vraiment qu’il est à l’agonie, au bord du gouffre. (Mais le génie est bel et bien là…)
Flea et Kiedis apprennent en 1997 que John est clean, mais ruiné et sans-abri, ils décident de lui donner une seconde chance, qui se transformera en un véritable tournant pour le groupe, propulsant les Red Hot comme l’un des plus grands groupes au monde grâce à Californication.
Depuis ce temps, John a sorti énormément d’albums tellement sa créativité est débordante, notamment les 6 albums en 6 mois en 2004. Malheureusement, tous n’était pas de la même qualité.
The Empyrean sort donc cette année, "It was recorded on and off between December 2006 and March 2008" soit après le très moyen Stadium Arcadium (2006 déjà...)

Tracklist :
1. Before the Beginning
2. Song to the Siren
3. Unreachable
4. God
5. Dark/Light
6. Heaven
7. Enough of Me
8. Central
9. One More of Me
10. After the Ending

Sur son blog, John avait dit : « It is a concept record that tells a single story both musically and lyrically”. Avec Before the Beginning, on comprend tout de suite la pensée de sa phrase... Une intro instumentale psychédélique de 9mn où il prefère laisser exprimer sa guitare.
Song to the Siren est la seule chanson que John n’a pas écrite, c’est une reprise assez émouvante de Tim Buckley, père d’un certain Jeff.

Unreachable est le 1er Single, un très grand morceau, avec une montée exceptionnelle sur la deuxième partie du morceau, aussi bon que la deuxième partie de Scar Tissue. Une bonne grosse claque bien comme il faut, avis aux amateurs du regretté Hendrix.
God, commence assez calmement pour laisser venir un refrain vraiment puissant, John tiens vraiment bien la note, accompagné de sa guitare. On sens qu’il a plus travaillé sa voix.
Vient ensuite le très spiritueux Dark/Light, c'est un titre en 2 parties, "Dark" est la partie sombre composé d'une partie de piano et de John qui chante comme à l'église assez tristement. A partir de 2:45 "Light" c'est la remontée à la surface, des choeurs très gospel accompagné de John à la basse vraiment impressionant, dans un style très proche de celui de Flea. John est aussi un excellent bassiste, bien meilleur que d'autres qui sont "bassistes".
Heaven, tel un morceau calme des Red Hot est dominé par la basse de Flea, qui apparait sur 6 titres de l'album (dont les 2 bonus que seuls les yakitori ont droit).
Enough of Me est composé par un featuring de qualité : Johnny Marr, la légende vivante, l'Omniscient (The Cribs, Modest Mouse et d'autres... Smiths) et Flea qui rythme toujours aussi bien les morceaux, le solo assez expérimental, sa structure n'est pas standard.
Marr et Frusciante ont un peu le même jeu de riffs, celui que je préfère !

Dans Central, on peut entendre des instruments peu commun comme le synthé ou les violons qui sont omniprésents, pour se finir comme d’habitude par un grand moment de guitare.

One More of Me, voix étonnante, pas l’habitude avec JF ("Mais c'est bien lui qui chante ? Barry White sors de ce corps!") pas grotesque du tout, les violons finissent le morceau cette fois-ci.
Après Before The Beginning, After the Ending clos tranquillement l'album sur un fond de piano atmosphèrique...

A écouter (sur Spotify) : Before The Beginning, Song to the Siren, Unreachable, Enough of Me, Dark/Light.

Verdict :

Pendant le long hiatus des RHCP, John Frusciante a eu tout le temps de son plonger dans la composition, de découvrir d’autres chemins, à la fois loin du tourment du milieu des années 90s, mais aussi loin des titre funky-rock "rentre-dedans" habituels des Red Hot.


Véritable boulimique du travail, Frusciante a enregistré tous les instruments de l’album : Guitare évidemment, mais aussi la basse quand ce n'est pas son ami de longue date Flea, piano partagé avec Josh Klinghoffer, synthè, boite à rythmes, le mixage… tout !
Il nous sort ici le sommet de son art, adieu le chant faux des premiers albums, la voix est juste, parfois même impressionnante... et des riffs et solos de guitares comme lui seul à la recette à base de Wah-Wah où chaque note rende la chose si intense. Tous les morceaux sont magiques, démarrent assez simplement et finissent souvent avec une grande classe.

Un album expérimental, beaucoup d'instrumental où l'on ressent beaucoup le style d'Omar Rodriguez-Lopez de The Mars Volta, avec qui il s'influence mutuellement.
Honnêtement, le meilleur album solo de Frusciante, à écouter selon lui «as loud as possible and it is suited to dark living rooms late at night.»
C’est ce que j’ai fais, pour apprécier au mieux le talent de ce prodige. (et il a raison en pleine journée, l'album passe différemment.)
Avis aux amateurs, comme je l'ai dit plus haut, de Hendrix ou encore du regretté Jeff Buckley.
John Frusciante is still alive – et le plus longtemps possible j’espère…-
Les RHCP retournent en studio d'ici octobre, news tombée aujourd'hui au moment où j'écris ces lignes... comme quoi.
7.5/10

Blog officiel Spotify


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par  Wyngaal
posté le 06 août à 18:28
Signaler un abus

Ouais tout à fait d'accord, mais heuresement internet existe pour les titres bonus :D !

Par Charlotte
posté le 04 août à 14:30
Signaler un abus

Quand j'ai découvert que John Frusciante faisait des albums solos, je me suis précipitée sur internet pour écouter ses chansons. J'ai découvert la chanson "The Past Recedes", que j'ai adoré! Puis j'ai écouter "Anne" et puis toutes les chansons de l'album "Curtains", que je trouve magnifique, vraiment très bon. Et je me suis mise à écouter des chansons d'albums différents ("The Will To Death";sa collaboration avec ATAXIA...). Je trouvais qu'il avait un style bien à lui. Il y avait quelque chose dans ses chansons, qui leur donnait une atmosphère assez spéciale. Un jour, en allant sur le site des RHCP, j'ai vu que JF avait sorti un autre album solo : "The Empyrean". Alors j'ai fouillé sur internet pour écouter quelques chansons de cet album. J'ai été vraiment suprise en écoutant toutes ces chansons : j'avais l'habitude d'entendre John Frusciante, avec sa guitare acoustique, et là j'ai découvert un style totalement différent, avec beaucoup plus d'instruments (violons, une basse omniprésente dans presque toutes les chansons...). Et je me suis dis : "Wouaa! J'ai découvert l'album de l'année!". J'étais totalement abasourdie par tant de créativité, de textes vraiment magnifiques, de sublimes mélodies, et sa voix assez unique, qu'il maitrise de mieux en mieux au fil du temps (on s'en rend compte notamment grâce à "One More Of Me")! Cet album, je trouve, est le meilleur de la carrière de John Frusciante!

PS : deux chansons bonus existent sur cet album : "Today" et "Ah Yom". Malheureusement, elles sont présentes uniquement sur les albums vendus au Japon, si ma mémoire est bonne. Dommage!

A propos de l’auteur


Wyngaal 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte