Magazine Internet

Onfray, on ferait bien de le lire…

Publié le 06 octobre 2007 par Claire Romanet

Dans le numéro d’automne du magazine « Medias » (vous savez, la seule couverture de magazine qui présente un portrait en illustration, facile à repérer en kiosque), le journalisme s’autocritique et c’est drôlement bien.
Deux papiers surtout sortent du lot, traitant tous deux de la difficulté d’être moral pour un journaliste.
Le premier, intitulé « journalistes à tiroirs » s’interroge sur les contraintes subies par les possesseurs de scoops qui ne peuvent choisir entre leur rédaction, leur éditeur (de plus en plus de journalistes publient maintenant) et leur blog… Problème d’exclusivité comme celui cité de l’annonce de la séparation de Ségolène Royal, touchant aux priorités éditoriales, aux luttes de pouvoir, aux effets de mode des livres enquêtes et au besoin d’argent d’une profession qui, il faut bien le dire, est mal payée.
Un dossier ensuite est consacré à Michel Onfray, célèbre et atypique philosophe français, chantre de l’hédonisme et de l’athéisme (voir « Le traité d’athéologie », « Antimanuel de philosophie », « La puissance d’exister »). Cynique comme à son habitude, il ose dire qu’il n’aime pas les journalistes et explique pourquoi.
« Le journaliste est quelqu’un qui mange dans la main d’un certain nombre de gens et qui crache sur d’autres ».
Une réflexion passionnante sur le bon usage des médias pour un philosophe, de l’importance de la morale, où celui qui se définit lui-même comme « un anarchiste qui défend la loi » rebondit, comme toujours, de Bourdieu à Spinoza, de Karl Popper à Alain en écorchant au passage BHL, Polac ou quelques hommes politiques.
A noter, dans le même numéro, 6 pages qui mettent violemment en cause la Direction du Monde et la société des rédacteurs (article intitulé « la chute de la maison Colombani ») pour lequel Médias vient de s’excuser auprès du Monde…
Plus polémique qu’Onfray dites-donc !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claire Romanet 5426 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte