Magazine Cinéma

Diva

Publié le 10 août 2009 par Olivier Walmacq

diva

Genre : Policier

Année : 1980

Durée : 115min

L'histoire : Jules, un jeune postier, est fasciné par la chanteuse d'opéra Cynthia Hawkins, au point de pirater un de ses concerts en l'enregistrant clandestinement. Or, Cynthia Hawkins a toujours refusé d'enregistrer sa voix, ce qui constitue de cet enregistrement pirate une oeuvre unique. Sans le savoir, Jules se retrouve bientôt en possession d'un enregistrement audio compromettant pour un flic, glissé dans sa sacoche de postier par une prostituée mourante. Il va bientôt se retrouver la proie de gens très méchants et bizarres...

La critique de ClashDoherty :

Premier film réalisé par Jean-Jacques Beineix, et de loin son meilleur, Diva date de 1980 et a révolutionné le cinéma français. La raison ? Une ambiance très décalée, moderne, sophistiquée, qui, à l'époque, était alors du jamais vu. Un vrai renouveau. Le film est interprété par Frédéric Andrei, Wilhelmenia Wiggins Fernandez (une cantatrice soprano américaine), Richard Bohringer, Jacques Fabbri, Dominique Pinon, Gérard Darmon (tous deux quasiment révélés par le film), Thuy An Luu, Chantal Deruaz et Roland Bertin. C'est un polar extrêmement moderne, mélangeant histoire de complot et intrigue amoureuse, sur fond de musique classique d'opéra.

Musique superbe de Vladimir Cosma et morceaux de musique classique inoubliables (l'air de La Wally de Catalani, l'Ave Maria de Gounod, interprétés par W.W. Fernandez), photographie grandiose signée Philippe Rousselot, et scénario de Beineix et Jean Van Hamme d'après un roman de Delacorta (pseudonyme de Daniel Odier)...Diva, polar étrange, lyrique et passionnant, est porté aussi par une réalisation et une interprétation à la hauteur. Un de mes films français préférés, et mon préféré de Beineix (pas un réalisateur que j'affectionne particulièrement). En tout cas, qu'on aime ou pas ce réalisateur, il faut absolument voir ce film, de loin son chef d'oeuvre.

Une oeuvre atypique, envoûtante, décalée en tous points, totalement moderne (pour l'époque), et qui sera rediffusée demain soir sur Arte, pour ceux d'entre vous qui ne l'auraient pas encore vu. Indéniablement un des films français les plus forts de ces 30 dernières années. Culte.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines