Magazine Concerts & Festivals

Justin Nozuka jeune prodige à Hammamet

Publié le 10 août 2009 par Tuniscope.com
A l'instar de ses origines métissées entre les Etats-Unis et le Japon, la musique folk de Justin Nozuka est imprégnée de soul. L'album Holly (2008) et le tube « After Tonight » font connaître ce prodige à la voix chaude et lui procure un succès international qui pourrait bien n'être qu'un début.

Né d'un père japonais et d'une mère américaine (l'actrice Holly Sedgwick), Justin Nozuka voit le jour le 29 septembre 1988 à New York. Avant-dernier enfant d'une fratrie qui en compte sept, il grandit à Toronto (Canada) à la séparation de ses parents et développe son apprentissage musical avec son frère aîné George qui l'initie à la soul et au R&B. 

Passionné de musique, Justin Nozuka suit des études à l'Etobicoke School of Arts et compose à la guitare des mélodies dynamiques portées par sa voix chaude qui le rapproche d'un Ben Harper. Ses concerts dans le circuit des clubs de Toronto alternent avec des séances d'enregistrement en studio à titre personnel. 

C'est le label anglais Outcaste Records (Joss Stone, KT Tunstall) qui remarque le prodige et sort l'album Holly (avril 2008) dont le titre est un hommage à sa mère qui a constamment soutenu ses projets musicaux. Justin Nozuka est récompensé par des critiques élogieuses et un succès d'envergure internationale porté par le remarquable « Down in a Cold Dirty Well » et le single « After Tonight » 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tuniscope.com 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte