Magazine Beaux Arts

Reulf

Publié le 10 août 2009 par Didier Vincent
Colore le monde, sans feutre, sans épreuve, ni bombe. (les innocents)

Des petites créatures délurées en goguette vont peupler, se baguenauder, déambuler dans le Paris noir et blanc de Doisneau. Puis elles vont colorer, barbouiller, coloriser, peinturlurer de manière vélléitaire et anarchique ce Paris gris. On suit ce périple rêveur et débonnaire dans une molle attention. Ces aliens paresseux constellent nos pupilles de taches colorées en douceur. C'est la valse fourmillante des pots de peinture fluo, l'envahissement tranquille des rouleaux rouges, bleus, jaunes, verts...Tout ce petit monde coloré va retapisser Paris souris, Paris endormi, Paris ciel gris dans une belle indifférence indolente. Ca vole, ça trotte, ça déambule, ça furète silencieusement partout pertout et ça fait son petit job de multicoloriste flemmard. Tout y passe : les passants, le métro, la Tour Eiffel, las magasins, les ponts, les voitures. Rien n'est jamais fini, mais tout est hereusement vivant de ces graffitis en action.

Et puis, tout finit par être coloré, vraiment, sans qu'on s'en soit apreçu, sur une dernière note de guitare.

Reulf is student project from University of Paris VIII directed by Quentin Carnicelli, Charles Klipfel & Jean-François Jégo as part of our graduate program in Arts and Technologies de l'Image.
Music composed by Robert le magnifique & Olivier Mellano.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines