Magazine Culture

les âges de la vie

Par Jmlire
les âges de la vie " ... J'ai été très frappée , dans l'enfance, par des chromos de la fin du XIXème siècle qui représentaient les âges de la vie. C'étaient des sortes de pyramides sur lesquelles étaient  figurés l'homme et la femme, à 10, 20, 40, 60 ans... Si je résume ce qu'on y voyait, disons que la femme n'y était représentée seule qu'à l'âge de 10 ans... Ensuite, elle était toujours accompagnée : d'un amoureux à 20 ans, puis de son mari et de ses enfants, plus tard de petits-enfants la soutenant. Quant à l'homme, de l'autre côté de la pyramide, il était seul, lui, et les années avançant, on voyait qu'il avait réussi professionnellement, qu'il était prospère, qu'il voyageait et embrassait le monde. Observant cela enfant, je sentais que les choses étaient bel et bien ainsi, mais je trouvais cela fondamentalement injuste... Ces modèles archaiques, sont des systèmes de représentation qui ont été construits au paléolithique, il y a quelques 500 000 ans, et qu'on nous a transmis jusqu'à aujourd'hui. Avec en plus, le relais des religions révélées qui ont accentué ce que j'appelle la balance différentielle des sexes, en y ajoutant des obligations proprement féminines que sont la fidélité, la virginité, la modestie, la continence, l'absence d'ambition personnelle et, surtout, le rejet du savoir. La certitude de l'infériorité des femmes , que les hommes considèrent comme naturelle, et qu'on inculque aux femmes comme étant naturelle également. Beaucoup de femmes se coulent dans cette situation, et même s'y trouvent bien, assurées d'être protégées dans le les âges de la vie mariage, de trouver un confort  dans le fait de n'avoir plus à réfléchir par elles-mêmes. Cela me fait un peu mal d'observer que nombre de jeunes filles, de jeunes femmes, considèrent que tout a été gagné déja, qu'avec les lois imposant la parité, l'égalité professionnelle, il n'y a plus de problèmes. Elles ne voient pas  que les noyaux de résistance sont dans les systèmes de représentation et dans les lieux d'élection tels que la vie domestique et la vie sexuelle- je pense notamment au recours à la prostitution.

Françoise Héritier : extrait d'entretien, dans Télérama 3107 du 29 juillet 2009

Illustrations : RMN - Franck Raux

http://www.telerama.fr/idees/francoise-heritier-et-chantal-thomas-deux-passionnees-de-l-intelligence,45643.p

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_H%C3%A9ritier







Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jmlire 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines