Magazine Culture

2008 - Astrid Swan - Spartan Picnic - Reviews - Chronique d'un album qui ne manque pas de caractère et de punch

Publié le 11 août 2009 par Saab190780
2008 - Astrid Swan - Spartan Picnic - Reviews - Chronique d'un album qui ne manque pas de caractère et de punch
Découverte grâce à Listen, See, Feel, je ne pensais pas apprécier autant la musique de la jolie finlandaise Astrid Swan. Alors qu'elle est sur le point de sortir son troisième opus début septembre : Better Than Wages (vous pouvez d'ailleurs télécharger sur son blog le premier morceau Unrelated) j'ai décidé de vous toucher quelques mots sur son deuxième opus sorti seulement l'an dernier Spartan Picnic. J'en reviens à la première introductrice de mon premier paragraphe, je ne pensais pas apprécier autant car ce que fait la demoiselle est plus enlevé, plus agressif que ce que j'apprécie habituellement. Elle n'est pas qu'une nouvelle chanteuse piano-voix de plus, elle a ce petit quelque chose en plus qui peut la distinguer : sa musique a plus de punch et de caractère que la moyenne. De plus, elle possède une belle voix qui peut se révéler angélique ou ironique en épousant parfaitement ses textes qui font preuve d'un certain mordant.
Vous l'aurez compris sur cet album pas question de s'endormir, la demoiselle nous tient éveillé avec de compositions et des refrains solides, Astrid préfère encore montrer un côté un peu rebelle de sa personnalité que de se poser sur des ballades. Si l'album n'est pas sans défauts : certaines chansons ne se démarquent peut être pas assez comme par exemple Sea Life qui est trop caricatural et brouillon (mélange bâtard de Coldpaly et de Kate Busch indigeste) l'ensemble de l'album est assez harmonieux et convaincant, Astrid Swan s'impose aisément comme une artiste à suivre de très près. Les highlights : le doux amer Spartan Picnic qui souffle le chaud et le froid en alternant sur une rythmique douce/musclée, les choeurs façon Kate Busch sont bien pensés. As Long As It's Not You est ma petite préférée, un petit bijou de pop accrocheuse et intelligente, à écouter d'urgence. Continents qui est l'une des rares chansons piano-voix posée, une belle perle en perspective. For Those Who Drown est superbement arrangé et toujours très attractif surplombé d'un refrain addictif. Le décalé This Could Be Mother's Milk et le prenant What Does The Pink Mean constituent également des incontournables pour finir en toute beauté sur l'aérien Who's Gonna Hold You. Sept chansons sont des petites bombes, le résultat est plus que positif.
Deuxième album qui vient confirmer le statut d'artiste à suivre d'Astrid Swan, une petite perle pop.

Note Finale : A
Son Blog
MySpace
Ou Acheter ?

cdon.com

Record Shop X (qui propose une belle promo)
Astrid Swan - Spartan Picnic


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Saab190780 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines