Magazine Culture

Visage blanc ou visage noir : une couverture à controverse

Publié le 11 août 2009 par Actualitté
Justine Larbalestier est parvenue à convaincre son éditeur - Bloomsbury - de remplacer la couverture de son prochain livre, qui devait auparavant être représenté par le visage d'une fillette blanche... ce dernier sera désormais remplacé par le visage d'une jeune fille noire.
L'auteure s'était désolée sur son blog de ce que son éditeur avait décidé de mettre une figure plus politiquement correcte, ou plus simplement, consensuelle, pour le livre Liar. Mais voilà, les lecteurs du site ont assuré Justine de leur soutien et finalement, les réactions ont rapidement basculé vers l'indignation.
Toute une controverse a explosé sur le blog de la romancière, et bibliothécaires, curieux ou simples passionnés ont clairement exprimé leur manière de penser. Pour l'éditeur, la situation devenait assez chaude : le livre doit paraître en octobre, mais en l'état, les ventes pourraient souffrir de cette mauvaise promotion... Bilan des courses, machine arrière et la publication se fera avec en couverture le visage d'une jeune métis.
Visage blanc ou visage noir : une couverture à controverse
Selon Bloomsbury, l'ancienne couverture visait à rendre compte de la complexité psychologique du narrateur, dans un clin d'oeil qui tenait plus du symbole que de l'intention délibérée de faire dans le consensus.
En tout cas, Justine retrouvera la couverture qu'elle s'était choisie, et a félicité son éditeur pour la diligence de sa décision. Bien que le modèle pour lequel a opté Bloomsbury ne soit pas parfaitement à son goût, du moins le livre fait-il déjà... meilleure figure.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine