Magazine Côté Femmes

Comment stimuler vos enfants à se dépasser en 7 mots

Publié le 11 août 2009 par Imparfaiteetalors
C'est ma dernière semaine avec les enfants. Hier, j'ai poussé l'imperfection à travailler à l'ordi pendant un bon bout de temps pendant que mes deux plus jeunes s'amusaient ensemble (ma grande Artiste est au camp de jour). Lorsque j'ai eu fini ce que je devais terminer (c'est-à-dire, le manuscrit du livre Imparfaite, et alors ?, dont la préface sera signée par Mère indigne en personne, merci infiniment à madame Allard), je me suis sentie une peu coupable d'avoir laissée les filles à elles-mêmes si longtemps.
Bon, évidemment, l'intention pédagogique de tout cela était de leur apprendre à développer leur créativité pour lutter contre l'ennui et à développer leurs habiletés sociales pour gérer des microconflits entre soeurs (mon Dieu, je devrais faire de l'ordinateur plus souvent...). Sans blague, mon intention était uniquement égoïste et personnelle : finir mon manuscrit pour l'envoyer à l'éditeur.
Enfin, comme la culpabilité me rongeait, lorsque j'ai eu terminé, plutôt que de me verser un bon verre de vin et de trinquer avec moi-même (Julie étant chez elle) à notre futur succès, je suis allée voir Dynamite (dont l'énergie se rapproche davantage du nucléaire ces jours-ci, vivement le retour à la garderie et à la routine de dodo automnale) pour lui proposer de faire une activité ensemble.
Elle a d'abord choisi trois jeux de société, puis un casse-tête de schtroumpfs. Nous avons fait le casse-tête à 2-3 reprises, puis elle voulait (évidemment) le refaire encore. Je ne sais pas où les enfants prennent cette manie d'adorer refaire la même chose encore et encore (cela doit tenir du père qui joue encore et encore au même jeu vidéo depuis un nombre incalculable d'années avec un plaisir toujours renouvelé), mais moi, je préfère le changement. Donc, j'ai dit à Dynamite (avis aux coeurs sensibles, ne lisez pas):
- Refais le casse-tête toute seule, et si tu réussis, Maman va te donner un PETIT bonbon... (les voilà, les 7 mots fatidiques)
Mère imparfaite que je suis, j'ai osé utiliser la nourriture (horreur, les bonbons), pour motiver ma fille à l'action. Ça y est, elle va associer la nourriture aux récompenses pour le reste de sa vie et manger ses émotions...
Enfin, le fait est que je l'ai laissée faire son casse-tête et que 2-3 minutes plus tard, elle l'avait terminé sans rager après les morceaux, ce qui arrive invariablement quand je suis à ses côtés. Alors, elle a eu son petit bonbon.
Quelle piètre pédagogue je fais... Mes leçons sur la motivation intrinsèque n'ont clairement pas porté fruit. Mais je vous le demande, agissez-vous toujours dans le but de vous améliorer et de réussir pour le simple fait de réussir, ou avez-vous parfois (souvent) besoin d'un coup de pouce de l'extérieur pour vous pousser à agir. Un chèque de paie, faire suer sa voisine ou sa collègue ou obtenir quelques minutes supplémentaires de paix dans une journée trop remplie ne sont-ils pas des éléments motivateurs ?
Allez-y : partagez avec nous ce qui vous motive ou ce qui motive vos enfants à agir, même si ce n'est pas très reluisant... Ça nous donnera sûrement des idées discutables en terme de morale (que j'aime cela), mais efficace, il va sans dire...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Imparfaiteetalors 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte