Magazine Cuisine

Petites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…

Par Dorian
Quand on arrive quelque part avec ma petite famille, Petites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…aussitôt la porte franchie, tout le monde se sépare et chacun fonce vers ses priorités.
La bande des moufflettes et le hamster se rue en direction des chambres, et en criant, hurlant et surtout poussant, pour essayer d'attraper la meilleure chambre… la meilleure dans ce cas est proportionnel au nombre de personnes qui la veulent, plus il y a de demande plus c'est vraiment celle-là que je voulais, papa ! hooo papa mon papa... Bon avec les années les choses commencent Petites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…à se calmer et les goûts de chacun à se différencier, du coup je n'ai presque plus à subir leurs yeux suppliants devant la chambre de toutes les envies.
Pendant ce temps, Marie, toujours aussi joueuse, essaye de monter d'un coup nos cinq sacs-valises géants, pleins à craquer de vêtements, de livres, de bouffe et d'objets aussi divers que variés… Et régulièrement à chaque fois elle me lance,Chouchou c'est lourd !!! et quand je lui dis, ben fais plusieurs voyages… Petites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…c'est curieux elle n'a pas l'air d'apprécier mes conseils… Et donc pendant que Marie s'arrange avec notre demi-tonne de bagages, moi je vais directement au cœur de la maison, dans la cuisine !
Petites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…Je crois que la cuisine est la pièce, plus que toutes les autres, qui raconte au mieux qui vit dans la maison… Chez moi par exemple, il suffit d'ouvrir un tiroir, enfin d'essayer, pour se rendre compte en le recevant sur les pieds du type de paroissien qui vit là… De la même manière mes plans de travail où s'empilent friteuse, machine à café, robots divers et variés et un tas d'autres choses… mes plans de travail aussi me racontent.Petites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…
Et à chaque fois que je découvre une cuisine je traque les mêmes signes, les casseroles et les épices, oui mais lesquelles ? celles d'ici ou celles qui indiquent les voyages culinaires ? Et puis les livres, bien sûr, et des fois au milieu de ceux-là il m'arrive même de trouver un carnet de recettes comme ici… là ça demande plus d'attention. Et des fois quand les chambres sont réparties et que les sacs sont défaits j'entends des voix au loin, j'entends à peine ...ian !… ian ! et quand Marie me retrouve enfin, elle me dit m'enfin tu nous entends pas ça fait une heure qu'on crie ton nom… et quand elle voit mon air béat et que je ne lui réponds que d'un sourire, elle devine que je viens de voyager au cœur de la cuisine et au cœur de ceux qui l'habitent… et surtout que le voyage fut bon.
Omelette à la belge, chicon et crevettes
Ingrédients : 4 œufs – 1chicon (endive) – 100g de toutes petites crevettes cuites et décortiquées (ici je n'ai trouvé que des roses mais les petites grises sont bien aussi) - 1petit oignon (on peut utiliser un oignon nouveau) – 4ou 5 tiges de ciboule – 10g de beurre – 1pincée de sucre - sel et poivrePetites histoires belges… Première visite d'une cuisine inconnue ! Et omelette à la Belge…
Couper l'endive en rond d'un petit centimètre en enlevant le cœur qui est très amer, réservez-en un peu pour la fin. Emincez finement l'oignon. Emincez les ciboules. Battez rapidement dans un bol les œufs salés et poivrés.
Mettez un peu de beurre dans une poêle à feu assez fort et dorer très très rapidement les crevettes puis réservez-les.
Remettez un peu de beurre dans la poêle et ajoutez l'endive et l'oignon et faites dorer rapidement le tout, cela doit commencer à dorer mais sans trop cuire il faut garder du croustillant. Enlevez de la poêle.
Mettez un dernier petit morceau de beurre, versez les œufs puis les endives aux oignons et laissez prendre votre omelette en la couvrant un peu. Quand elle est à votre goût, ajoutez les crevettes, les ciboules et le peu d'endive que vous avez préservé. Rectifiez en sel et en poivre et dégustez de suite.
Mais pourquoi, et maintenant direction Liège pour une journée… une journée belge ! est-ce que je vous raconte ça…
PS : Le fromage en photo est du Herve un fromage produit à quelques lieux de Liège et si vous voulez tout savoir sur ce fromage et sur bien d'autres choses tenant à la gastronomie Belge allez chez Philou !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte