Magazine Conso

Entreprises "vertes" : les Français doutent...

Publié le 08 octobre 2007 par Greg Catel

Doute C'est certain, la France vire au vert. Si vous suivez ce blog, et même si vous ne le suivez pas, le "Grenelle de l'environnement", le "Pacte écologique", vous connaissez...

Les entreprises n'ont pas attendu les décisions gouvernementales en la matière pour enfiler un joli costume vert... Mais, tout comme les Américains, les Français ont des doutes. Un sondage récent précisait que 70% de nos amis d'Outre-Atlantique sont suspicieux et que clairement, la mode de l'affichage "Green" est plus synonyme de marketing que de préoccupations écologiques.

Le mois dernier, TBWA et l'IFOP ont publié une enquête effectuée auprès de 1200 consommateurs français pour mesurer leur perception de 90 marques et entreprises en matière de respect de l'environnement. Résultat : les notes sont mauvaises, avec une moyenne générale inférieure à 5 sur 10.

Dans l'ordre : Evian (6.9), Max Havelaar (6.9), Yves Rocher (6.6), Leclerc (6.3)...


Des pubs opportunistes...

Force est de constater que la communication autour du développement durable peut être la meilleure ou la pire des choses. Un exemple de récupération est la publicité de Mitsubishi pour son 4x4 Outlander, "conçu et développé au pays des accords de Kyoto" ! C'est ce que l'on appelle du "Green washing", ou, du blanchiment écologique, bref, du discours de façade.

En Norvège, à partir de cette semaine, il sera interdit aux marques de voitures de se référer à l'environnement. Il faut ainsi s'attendre que des initiatives soient mises en place chez nous aussi.


Pas de démarche globale, pas de pub verte...

La vraie implication d'une entreprise, de son personnel, est un bon baromètre pour mesurer l'engagement des marques. Une étude récente montre que sur les entreprises du CAC40, seules 2 accordent à l'environnement une place centrale. Mais pourtant, toutes communiquent sur le sujet !


Objectif "Carbone Neutral"

Le transport aérien est, par exemple, un des leviers des entreprises qui veulent devenir de véritables acteurs de la protection de l'environnement. Le mois dernier, ATKearney (Cabinet de conseil en stratégie et management), a annoncé s'être fixé cet objectif d'ici 2 ans. 1500 consultants qui voyagent en avion, c'est l'équivalant d'un tour de la Terre par an. Soit, 15 Tonnes de CO2 par salariés...

Ils vont désormais être encouragés à choisir le train plutôt que l'avion, et à réduire leurs déplacements en organisant des réunions à distance en téléconférence ou web conférence.

En définitive, les consommateurs demandent un engagement concret des entreprises avant de leur permettre d'afficher que leurs produits sont verts... C'est une des propositions que j'ai posté sur Noé... pouvoir contrôler de manière régulière l'état de management environnemental des entreprises et leur donner, alors, le droit de communiquer... Quoi de plus logique ?

Source: Challenge magazine

GC.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par None
posté le 08 octobre à 21:43
Signaler un abus

Plus discret qu'une publicité prétendant au respect de l'environnement mais bien plus fiable, le label Nature et Progrès récompense les entreprises réellement engagées dans une démarche de production écologique. Pas sûre que vous le trouviez en grande surface, par contre...

A propos de l’auteur


Greg Catel 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte