Magazine

Les Boks sont intouchables

Publié le 10 août 2009 par Sudrugby

Matfield, B. Botha & Spies

Matfield, B. Botha & Spies

Après avoir battu à deux reprises la Nouvelle Zélande avec brio, l’Afrique du Sud n’a cette fois fait qu’une bouchée de l’Australie ce samedi à Cape Town en s’imposant sur le score de 29 à 17. Les Springboks sont désormais bien solidement installés en tête des Tri-Nations avant d’entamer leur tournée en Océanie pour les matchs retour. On reste cependant sur notre faim car leur prestation globale n’a pas semblée aussi étincelante que face aux All Blacks. Les Boks ont surtout utilisé les fautes de leurs adversaires afin de prendre le large au score car ils n’ont inscrits qu’un seul essai contre deux pour les Wallabies. Mais avec peu de déchets, des phases de jeux bien construites, un gros ratio de succès dans les phases statiques et surtout la fatigue accumulée par trois matchs de très haut niveau en autant de semaines, on peut dire que les Sud-Africains sont bien les meilleurs au monde à l’heure actuelle.

Les espoirs confirment

Fourie du Preez

Fourie du Preez

Morné Steyn a encore une fois été le grand bonhomme de la rencontre. Après ses 31 points face aux All Blacks lors du second test, il en a cette fois-ci inscrit 24 uniquement au pied. Ruan Pienaar semble avoir définitivement passé le relais malgré sa popularité toujours importante. Sans avoir été muselé comme l’avais annoncé George Smith, Heinrich Brussow a semblé un ton en dessous de ses performances précédentes. Il a cependant été encore précieux dans la récupération des ballons et surtout dans les rucks, mais la fin de suspension de Schalk Burger pourrait lui coûter sa place. Pour leur 50e titularisation en seconde ligne, Victor Matfield et Bakkies Botha ont encore été étincelants, tout d’abord en prenant possession de la touche, mais également dans toutes les phases de combat ou Bakkies a pu se lâcher au plaisir. Enfin Fourie Du Preez, agressé en fin de première mi temps par Matt Giteau, a fait le boulot avec brio et a encore une fois prouvé son statut de meilleur demi de mêlée au monde. Brian Habana semble lui étrangement en retrait depuis le début de la compétition. Muselé de près par toutes les défenses adverses, il n’a pas assez d’espace pour montrer l’étendue de son talent. JP Pietersen devrait voir sa place challengée par son coéquipier aux Sharks Odwa Ndungane qui a été rappelé pour les prochaines échéances des Boks.

Les Wallabies en panne sèche

Al Baxter

Al Baxter

Ce match sentait la poudre dès la semaine dernière, essentiellement après les accusations de Peter De Villiers à propos de la mêlée Australienne. Et pourtant quand on coach l’Afrique du Sud, ce n’est pas du pack Australien, réputé pour sa faiblesse, dont on doit avoir le plus peur. Accusés de tricher et d’effondrer les mêlées, Benn Robinson et Al Baxter ont plaidés leur bonne foi et ont annoncé un gros combat aux hommes de John Smit. Et étonnamment cette mêlée à bien tenue et a souvent dominée son homologue contrairement aux attentes de tous les observateurs. La mise à l’écart du teletubbie Matt Dunning a peut être fait du bien à la première ligne, mais l’éclosion de joueurs comme Ben Alexander et surtout le jeune Tatafu Polota-Nau a fait beaucoup de bien aux Wallabies. Il reste cependant énormément de travail en ce qui concerne la touche qui a littéralement sombrée, certes face à la meilleure paire mondiale. Tout avait pourtant commencé idéalement pour les hommes Robbie Deans qui jetaient un froid dans le Newlands Stadium en inscrivant un essai dès la première minute du match après une superbe action conclue par Adam Ashley Cooper. Malheureusement l’indiscipline des hommes de Mortlock leur a coûté beaucoup de points et d’énergie. Après une agression stupide sur Du Preez, Matt Giteau s’est vu renvoyé du terrain pour dix minutes suivi trois minutes plus tard par le flanker Richard Brown qui commet une faute de cadet en grattant la balle en position de hors jeu. A 13 contre 15 les Wallabies gardent pourtant la tête haute en n’encaissant aucun essai et prouvent ainsi qu’ils sont bien les meilleurs mondiaux en rugby… à XIII! Un peu comme Bernard Laporte avec le XV de France, Robbie Deans pourra marteler à ses joueurs “Trop de fautes!”. Alors qu’ils ont offert sept pénalités pour indiscipline aux Boks, les Aussies n’en ont marqué aucune. De plus ils ont péché dans la finitions à cause de nombreux ballons tombés et en-avants. Leur acharnement a fini par payer avec le superbe essai de Matt Giteau à un quart d’heure de la fin, mais l’indiscipline les a rattrapé et George Smith, pourtant expérimenté, a vu la fin du match depuis le bord du terrain après une autre faute de cadet sur Will Genia. Les Wallabies ont désormais deux semaines pour se refaire avant de recevoir des All Blacks revanchards au ANZ Stadium de Sydney. Ils devront certainement faire sans Mortlock, sorti en début de match sur blessure et vraisemblablement absent jusqu’à la fin du tournoi… un mal pour un bien?

Afrique du Sud  29 – 17  Australie
Newlands Stadium, Cape Town (Western Province)
Essais: Matfield (28e) pour l’Afsud / Ashley Cooper (2e) & Giteau (67e) pour l’Aus
Transformations: Giteau (3e & 68e) pour l’Aus
Pénalités: M. Steyn (9e, 12e, 14e, 22e, 36e, 56e & 79e) pour l’Afsud
Drops: M. Steyn (26e) pour l’Afsud / Barnes (15e) pour l’Aus


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sudrugby 8147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog