Magazine Cinéma

The Machinist : l’esprit torturé de Bale

Par Showtime Folks

Christian Bale dans The Machinist

Tout récemment est sorti Public Enemies avec Christian Bale. Je dois malheureusement reconnaître que je n’ai pas vraiment été marquée par sa performance. Alors pour tous ceux qui, comme moi, souhaitent voir un Bale à son plus haut niveau, il faut ressortir les anciens DVDs !

Rappelez-vous de sa performance  dans le film The Machinist de Brad Anderson (Et plus si affinités, Happy Accidents)  sorti en France en 2005. Bale y jouait Trevor Reznik, un ouvrier anorexique insomniaque psychologiquement instable.

Ce film vous plonge dans l’intellect de cet ouvrier solitaire dont le réseau social se limite à une serveuse et une prostituée. On s’interroge sur sa santé mentale. Pourquoi Trevor ne dort pas depuis plus d’1 an, pourquoi se dit-il victime d’un complot ? Et pourquoi il ne s’alimente plus ?

Produit en Espagne parce qu’Hollywood ne voulait pas le financer, The Machinist est un film sombre qui met mal à l’aise. Christian Bale, qui avait perdu près de 30 kilos pour ce rôle y est méconnaissable, à la fois touchant et inquiétant… Entre angoisse, peur et compassion, il nous livre une de ses meilleurs prestations.

Ceux qui pensent encore que Bale n’est pas un grand acteur changeront d’avis !

 

The Machinist : l’esprit torturé de Bale


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Showtime Folks 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines