Magazine

Flashback of a fool

Publié le 21 août 2009 par Camillefantasme
Flashback of a foolFlashbacks of a fool
de Baillie Walsh
avec Daniel Craig - Harry Eden - Felicity Jones -
2008 - 1h50
"Un acteur anglais dont la carrière à Hollywood bat de l'aile depuis qu'il a atteint la quarantaine doit retourner en Angleterre pour l'enterrement de son meilleur ami..."
Flashback of a fool
Etrange et spécial...
Voilà le sentiment que me laisse "Flashbacks of a fool".
Je n'arrive pas bien à nommer l'impression qu'il m'a donnée...
Je lui trouve pourtant, sans conteste, de grandes qualités :
1. Daniel Craig...
Sensible, blessé, odieux et pourtant attachant, il est tout à la fois avec élégance et décontraction.Flashback of a fool
Ce film est un véritable éloge à son physique, destiné, je pense, à un public exclusivement féminin puisqu'il débute en nu intégral dès les premières minutes, c'est là qu'on se pâme en se disant que tout cela est vraiment prometteur...
2. Le comportement décérébré que provoque sur certaines personnes le succès et la notoriété est évoqué de façon subtile et pourtant dérangeante.
3. Les regrets d'un passé impossible à changer, les conneries qu'on peut faire dans l'adolescence et qui se répercutent sur toutes les vies qui nous sont chères laissant un goût amer et peu de foi dans le futur.Flashback of a fool Avec une mention toute spéciale pour Harry Eden, bourré de talent, qui incarne Daniel Craig jeune.

Flashback of a fool

4. Le retour en arrière salutaire qui permet, parfois, de voir plus clair en ce que nous sommes ou pensons avoir été...
5. Une bande originale à tomber par terre !! David Bowie et Roxy Music entre autres...
Et un morceau exceptionnel de Scott Walker que je ne peux résister à poster :

Felicity Jones qui fait un playback très "sweet & sexy"... j'ai adoré !

6. Le fait...étrange... que je finisse la vision de ce film avec le sourire se disputant la place aux larmes sans réellement savoir pourquoi...
7. Le plaisir de revoir, même dans un rôle très secondaire, la magnifique et talentueuse Claire Forlani et son regard de chat perdu...

Flashback of a fool

8. Et puis... le bleu si intense des yeux tristes et blasés de Daniel Craig en vedette brisée.

Flashback of a fool


Tout cela nous donne de quoi faire une jolie note de 8/10

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Camillefantasme 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte