Magazine Côté Femmes

La liberté pédagogique menacée, redoutent des enseignants

Publié le 21 août 2009 par Actualitté
Le 49e Congrès de l'Institut coopératif de l'École moderne (ICEM) débute aujourd'hui et dure trois jours. Il se tiendra à Strasbourg. Il verra les discussions de quelque 500 enseignants adeptes de la pédagogie Freinet.
La liberté pédagogique menacée, redoutent des enseignantsTelle qu'elle a été imaginée par Célestin Freinet né en 1896, elle met l'accent sur l'entraide entre élèves et sur la libre expression de chacun. la coordinatrice du Congrès, Martine Boncourt, explique : « Notre devise ce n'est pas l'enfant roi mais l'enfant citoyen. On forme des citoyens dont on développe l'individualisme mais adapté aux règles du groupe car le collectif c'est le plus important »
Muriel Quoniam, la présidente de l'ICEM, interrogée hier par l'AFP exprimait son regret face à « une tendance à revenir à un enseignement frontal ». Elle a aussi déclaré : « On n'est pas d'accord sur les deux heures de classe remplacées par de l'aide individualisée » ajoutant « Nous, nous misons sur l'entraide entre les élèves dans la cadre de la coopération qui est un axe fort de la pédagogie Freinet ».
Les enseignants sont, en France, libres d'appliquer la pédagogie qui leur convient, tant qu'ils sont toujours dans le cadre de certaines valeurs et du programme scolaire. Pourtant, Muriel Quoniam, estime que cette liberté se perd un peu « par des programmes de plus en plus encadrés qui impliquent une certaine manière de faire ».

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog